Fouilles du BVG à la mairie de la commune rurale de Siby : 27 435 650 FCFA d’irrégularités financières décelées

Dépenses irrégulières ordonnées ; perception des recettes irrégulières et non justification des valeurs inactives. Voilà autant d’irrégularités financières constatées par une mission de vérification du Bureau du Vérificateur Général (BVG) à la mairie de la rurale de Siby, allant de la période du 1er janvier 2017 au 31 décembre 2019 et dont le montant s’élève à 27 435 650 FCFA.

 

Cette présente vérification du Bureau du Vérificateur Général a concerné l’évaluation du contrôle interne ; la gouvernance ; la gestion financière et comptable ; la gestion domaniale et foncière ; la gestion de l’état civil ; la gestion du personnel ; la gestion du patrimoine et les mesures de performance de la collectivité. Il s’agissait pour ladite mission de s’assurer que la commune rurale de Siby est gérée conformément aux critères d’économie, d’efficience et d’efficacité et en conformité avec les lois et règlements en vigueur.

Sauf que le rapport final de l’exercice note le contraire. Ainsi, la mission du BVG a retenu des irrégularités financières consécutives à des manquements aux dispositifs législatifs et réglementaires qui s’élèvent à 27 435 650 FCFA. Le document donne en détail : « Aux dépenses irrégulières ordonnées pour un montant de 1 114 150 FCFA ; à la perception des recettes irrégulières pour un montant de 24 522 000 FCFA ; à la non justification des valeurs inactives pour un montant total de 1 799 500 FCFA. »

Selon le rapport ces irrégularités ont été transmises et dénoncées par le Vérificateur Général au président de la section des comptes de la Cour Suprême et au Procureur de la République près du Tribunal de Grande Instance de la Commune III de Bamako, chargé du Pôle économique et financier.

Des recommandations… !

Pour une gestion plus saine, performante et transparente, la mission du Bureau du Vérificateur Général a recommandé au maire de la commune rurale de Siby de faire la restitution publique de sa gestion conformément aux textes en vigueur ; de procéder régulièrement à l’autoévaluation de la performance de la commune ; de respecter le principe de la sincérité budgétaire ; de procéder à la vérification de la Régie de recettes conformément à la réglementation en vigueur ; de mettre en œuvre le Schéma directeur d’Urbanisme de la ville de Siby et environs ; de recenser tous les immeubles bâtis et non bâtis devant être dévolus à la commune et prendre des dispositions pour leur intégration dans le patrimoine de la commune ; de veiller à la clôture et à l’arrêté des registres d’actes d’état-civil au 31 décembre de chaque année ; de procéder à la notation et à l’avancement du personnel fonctionnaire conformément à la réglementation en vigueur ; de veiller à la tenue de la comptabilité-matières de la commune conformément à la réglementation en vigueur et de constituer, conformément aux textes en vigueur, des commissions de réception lors des acquisitions des biens et services. En outre, la mission recommande au Conseil communal de la commune rurale de Siby de veiller au fonctionnement des commissions de travail créées.

Adama ARAMA

Source : Ziré

Suivez-nous sur Facebook sur