Détournement de dons destinés aux réfugiés : Le ministre Hamadoun Konaté interpellé !

Avec ce banditisme, une autre forme d’impunité prend des proportions très inquiétantes. Des maliens nécessiteux et en situation d’urgence alimentaire se voient détournés leurs subsistance sans que personne ne lève le petit doigt.


Au centre du pays, après le conflit intercommunautaire, ce ne sont pas seulement les pseudos terroristes qui tuent les populations. Une autre forme d’orchestration mafieuse est organisée et mise en place dans la discrétion et le silence coupable de certains responsables politiques, administratifs et mêmes militaires. Dans cette contrée du pays, la plupart des maliens savent ce qui se passe réellement ou furtivement. Les uns défendent les survivants avec vaillance, d’autres se sacrifient pour donner le sourire et la quiétude perdus depuis des années et d’autres encore prennent des armes au risque de leur vie pour assurer leur sécurité .Au moment où tous ces efforts sont consentis pour sauver les rescapés de ce conflit fratricide, des bandits apatrides sucent leur sang avec des malversations criminelles. C’est le cas à koro ou des dons destinés aux réfugiés sont détournés. Cette arnaque à ciel ouvert est organisée par une mafia composée de commerçants et leurs fournisseurs avec des complicités. Leur stratégie est de changer l’emballage des céréales pour les vendre sur le marché. Là où la complicité est très apparente est que qu’il existe un mécanisme de suivi au sommet de l’Etat pour la distribution de ces dons destinés aux réfugiés et déplacés internes. Un acte très regrettable, voler des dons destinés à des personnes en situation d’urgence et de précarité, c’est tout de même lamentable et abominable ! Quelle honte. Des maliens assassinent alimentairement leur compatriote ! La misère de ces personnes démunies doit nous préoccuper. Le ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, Hamadou Konaté est donc interpellé pour parer à ces détournements qui n’ont que trop duré.

Boncane Maiga

Source: Le Point du Mali

Suivez-nous sur Facebook sur