DELIT DE FAVORITISME AU BVG : Le patron de la communication a-t-il bénéficié des faveurs ?

L’information d’un délit de favoritisme, ayant entaché le recrutement du nouveau Directeur de la Communication du Bureau du Vérificateur général, Ibrahim Diallo, avait bruité au moment des faits, avant d’être étouffée. Par qui ? On ne le sait pas.

Mais au fur et à mesure que la nuit et le jour s’alternent, l’horizon s’éclaircit pour confirmer ce que les autres candidats malheureux au poste doutaient et chuchotaient entre eux au lendemain des résultats du fameux recrutement qui se révèle avoir été opéré dans des circonstances tordues.
Le nouveau patron de la Communication du Vgal, Ibrahim Diallo, qui a remplacé Ismaël Diawara, a-t-il bénéficié de faveurs au moment de son recrutement ? On est tenté de répondre par l’affirmative. Car, selon des sources très proches de l’intéressé lui-même, le doute émis par les autres candidats au poste au moment des faits se confirme.
En effet, selon les mêmes sources, le nouveau patron de la Communication du BVG a bénéficié du soutien fort d’un de ses anciens camarades de classe, bien placé au sommet de la hiérarchie administrative au sein du Bureau du vérificateur général. D’après nos informations, le nouveau patron de la communication et son protégé sont des promotionnaires à l’Ecole nationale d’administration (ENA) de Bamako.
Une précision de taille : nos sources affirment tenir l’information du nouveau patron de la communication, Ibrahim Diallo, lui-même. En réalité, l’homme serait tellement heureux de recevoir ce coup de main de son ancien camarade de classe qu’il ne se gênerait plus de vanter, dans les « grins », les bienfaits de son promotionnaire.
Ce délit de favoritisme, s’il y en a eu, n’est pas étonnant. Car, depuis l’arrivée de Samba Alhamdou Baby à la tête de cet organe de contrôle stratégique, l’image du BVG est ternie par des scandales à répétition. Des rapports d’audit et de contrôle contestés, manque de maîtrise des règles élémentaires de l’audit financier sont légions. Voici que l’image du BVG est encore discréditée dans une autre affaire de recrutement par favoritisme dont le fond reste encore très large. Votre serviteur reviendra, dans sa prochaine parution, sur cette même affaire de recrutement douteux au BVG, en faisant d’autres révélations.
Affaire à suivre…
Bamey Diallo

Source: zaharainfos

Suivez-nous sur Facebook sur