Construction du parking public de la commune III en marché : Des jeunes s’organisent pour entreprendre des actions de force pour empêcher ce bradage

L’affaire de la construction  du parking public de Ouolofobougou, commune III en un marché de recasement des commerçants  est loin de connaitre son épilogue. Ce bradage de gré ou de force du seul parking moderne de la Commune relève de la seule volonté de Mme Djiré Mariam Diallo maire de la commune III en complicité   avec le maire du district Adama

Sangaré  contre la volonté des populations et de toutes les autorités coutumières.

Pour rappel, sur la question une note d’information de la Direction Nationale de l’Urbanisme et de l’Habitat a été adressée au ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme, suite à la saisine N° MMT/00000080/APCMMM du mois de février 2018 du président de l’Assemblée Permanente des Chambres de Métier du Mali adressée au Premier Ministre. Cette note a mis en exergue les graves dangers de la transformation  de ce parking public en marché pour l’environnement, le cadre de vie et la sécurité des populations de la Commune III. Mais le hic est que le,  maire de la Commune III a foulé au pied ces instructions des techniciens du domaine.

Aujourd’hui des actions  de la population de la commune  se multiplient pour s’opposer  à cette  manœuvre d’occupation illicite du parking  par le maire du district Adama Sangaré et la maire de la commune III Djiré Mariam Diallo

Rappelons que depuis un certain temps, le Maire de la commune III est désavouée par des  agents à cause de ses mesures “impopulaires”. En effet, à la veille de l’élection présidentielle, elle vient de nommer un retraité comme chef de la Section recensement aux élections.  Cette affaire vient s’ajouter à d’autres décisions, notamment la suspension de toutes les opérations foncières, le départ de tous les stagiaires ainsi que la construction du parking public en marché.

Nous y reviendrons dans nos prochaines livraisons

ATD

Source: La Révélation

Suivez-nous sur Facebook sur