Confusions financières au Conseil Régional de Kayes : Le Procureur de la République se saisit du dossier.

Un nouveau vent souffle dans la cité des rails. Après avoir manifesté vigoureusement, il y a deux semaines, pour dénoncer des actes de détournements qui auraient été commis au conseil régional de la ville.

Pour encore prouver leur engagement à faire éclaircir ces sombres affaires, ce Vendredi 12 juillet 2019, une double manifestation a été organisée à Kayes, environ 300 personnes, le matin et 450 personnes durant l’après-midi.

Tous, indignés et révoltés contre les allégations de corruption des membres du conseil régional de Kayes. Les marches ont toutes débuté à la place de la liberté pour se terminer devant les bureaux du conseil régional.
Nos sources ont noté plusieurs propos hostiles aux membres du conseil régional.

D’autres sources concordantes sécuritaires rapportent que des membres du conseil régional de Kayes auraient déclaré à la police avoir reçu des menaces de morts. Déjà, deux (02) membres du conseil auraient porté plainte contre deux personnes pour menaces de morts.

Les manifestants dont certains étaient sur des motos avaient exhibé des banderoles aux slogans hostiles envers les présumés responsables de ce feuilleton criminel. C’est le deuxième vendredi de manifestations contre la corruption révélée d’abord par la presse.

Ce n’est que vers 17heures , sur demande du gouverneur, le procureur du pôle économique de Kayes, à travers un communiqué, a ouvert une enquête sur ces allégations de corruption. Ledit est largement partagé à Kayes afin que les manifestations puissent cesser.

ABC

Source: Le Figaro du Mali

Suivez-nous sur Facebook sur