Tiéblé Dramé, Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale

Tiébilé Dramé, ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale a  recadré publiquement le président de la CMA, resté debout au moment du chant de l’hymne national du Mali. C’était à l’occasion de la Journée de l’Afrique.

Il a déclaré : « l’Accord d’Alger, c’est un tout. On ne peut pas le saucissonner. L’Accord d’Alger, c’est l’armée nationale reconstituée, ce sont les zones de développement économique, ce sont les réformes politiques pour renforcer la réconciliation nationale et la démocratie. L’Accord d’Alger, beaucoup l’oublient, c’est le respect de l’intégrité du territoire national, c’est le  respect de l’unité nationale, c’est le respect de la forme républicaine et laïque de l’État. L’Accord d’Alger, c’est le respect du drapeau national, le respect de l’hymne national, le chant du Mali. Or quand le chant du Mali était entonné au début de la cérémonie, alors que tous les diplomates et les Maliens étaient debout  avec  respect et solennité, le président de la CMA, mon frère Sidi Brahim Ould Sidati, était d’abord  assis, ensuite quand il s’est levé, avec désinvolture, il avait les bras croisés. L’Accord d’Alger, c’est le respect de l’hymne national du Mali”

B.D

Source: Canard Déchainé

Suivez-nous sur Facebook sur