Sikasso : 1ère session du comité de pilotage de l’accord de coopération décentralisée transfrontalière Mali- Burkina

La 1ère session du comité de pilotage de l’accord de coopération décentralisée transfrontalière entre les conseils régionaux des cascades (Burkina Faso) et de Sikasso (Mali) a pris fin vendredi dans la capitale du Kénédougou,  a constaté l’AMAP.

La cérémonie d’ouverture qui s’est déroulée sous la co présidence du président du conseil régional de Sikasso, Yaya Bamba et du 1ervice-président du conseil régional des Cascades du Burkina Faso,  Zanga Coulibaly, a regroupé plusieurs responsables des collectivités territoriales, des services administratifs et techniques des deux pays.

Organisée par le Programme Partenariat pour l’Exercice d’une Gouvernance Appropriée (PEGA), elle avait pour objectif d’informer les acteurs sur les politiques de coopération transfrontalière du Burkina Faso et le Mali  entre les conseils régionaux des Cascades et de Sikasso.

Il s’agissait également d’analyser les succès, les insuffisances, les opportunités et les menaces sur la coopération transfrontalière décentralisée en vue d’élaborer un plan de travail pour le comité de pilotage.

Plusieurs actions notamment  la réalisation du marché agricole transfrontalier de Loulouni, l’aménagement de la piste qui relie les chefs-lieux des communes de Loulouni, Nimbougou au Mali et Ouéléni au Burkina Faso, l’élaboration du schéma directeur de gestion des ressources en eau du haut Bassin Ouéléni – Nimbougou – Loulouni ont été réalisées dans le cadre de cet accord de coopération transfrontalière.

FD/KM (AMAP)

Suivez-nous sur Facebook sur