MINUSMA : 181 policiers IPO et FPU reçoivent des médailles d’honneur des Nations Unies

Après six mois au service de maintien de la paix pour les Officiers de Police Individuelles (IPO) et une année pour les Unités de Police Constituées (FPU), 181 policiers des Nations Unies(IPO et FPU) dont 41 femmes, de la MINUSMA se sont vu décerner la médaille d’honneur des Nations Unies, conformément aux règles établies du système des Nations Unies. Les cérémonies de décoration ont eu lieu le mardi 16 et le jeudi 18 avril 2019 respectivement à Bamako et à Tombouctou.

A Bamako, la cérémonie mixte de remise de médailles s’est déroulée au quartier général de la MINUSMA (MHQ), sous la présidence de la Directrice de l’Information Publique représentant le Leadership de la mission, des autorités des Forces de Sécurité Maliennes, le Général de Brigade Jean François VOILLOT, Chef de la Composante Police par intérim, le Commandant de la Force, des Ambassadeurs et des Consuls près le Mali.

Après exécutions des hymnes respectifs des Nations unies et du Mali le Chef de la Composante Police par intérim qui a pris la parole pour féliciter les récipiendaires au nombre desquels : 24 IPO’s issus de la France, de la Jordanie, de la Guinée, de l’Allemagne, du Sénégal, de la Tunisie et de l’Egypte, tous en service en Bamako, et 76 éléments de la Force de la MINUSMA.

Le Général de Brigade Jean François VOILLOT les a exhortés à « continuer le travail avec honneur et dignité ». Il a par ailleurs salué la présence des autorités des Forces de Sécurité Maliennes, qui témoigne selon lui, de la volonté de la partie malienne d’accompagner la MINUSMA.

Une photo de famille a immortalisé la cérémonie, après que les récipiendaires aient reçu leurs médailles des mains de l’intérim du Chef de la Composante Police.

157 UNPOL honorés à Tombouctou

En prélude à la cérémonie de remise de médailles des Nations Unies à Tomouctou, le Chef de la Composante Police par intérim a effectué une visite de travail auprès des partenaires de ladite Composante. C’était le 17 Avril. Cette visite s’inscrit dans le cadre de l’appui et du soutien des Forces de Sécurité Maliennes. Elle a eu lieu à la Direction Régionale de la Police Nationale en présence du Directeur Régional de la Police, du Commandant de la Gendarmerie et celui de la Garde Nationale.

Le 18 Avril 2019, les UNPOL du bureau régional de Tombouctou basés dans ladite ville, ont reçu la prestigieuse médaille onusienne.

Sur l’esplanade du Mémorial de la MINUSMA de Tombouctou s’est déroulée la cérémonie, présidée par le Général de Brigade Jean François VOILLOT, Chef de la Composante Police par intérim de la MINUSMA, en présence du représentant du Gouverneur de la région de Tombouctou et de celui de Taoudéni, du représentant du Chef de bureau de la MINUSMA, du Commandant de la Force secteur Ouest, de la délégation Nigériane conduite par le Directeur Départemental des opérations de maintien de la paix du Nigeria SADIQ IDRIS Abubakar, Général de Brigade à la Police Nigériane, des autorités des Forces de défense et de sécurité du Mali (FDSM), du Commandant régional de UNPOL et des personnalités politico-administratives de la ville.

Le Chef de la Composante Police par intérim a décoré de la médaille des Nations Unies 140 éléments de l’Unité Constituée de Police du Nigeria (NIGFPU) de la MINUSMA à Tombouctou, dont 40 femmes et 17 Officiers de Policiers Individuels dont une femme. Ceux-ci sont originaires de sept pays dont la Tunisie, le Cameroun, la France, le Sénégal, la Jordanie, la Suède et le Nigeria.

L’Unité constituée de Police du Nigéria (NIGFPU) est présente à la MINUSMA depuis la création de celle-ci en Juillet 2013. L’actuelle équipe, sixième rotation, exerce sous les ordres du commandant MOHAMMED Aboubakar.

Récipiendaire lui-même, ce dernier a exprimé sa fierté et celle de sa troupe qui, dit-il, « exécute sa mission dans la loyauté, le professionnalisme et le respect de la diversité ».

Le commandant MOHAMMED Aboubakar, Chef de la délégation Nigériane, a magnifié le leadership de la MINUSMA, en particulier celui d’UNPOL pour la reconnaissance vis-à-vis du travail effectue par la FPU du Nigeria dans le strict respect des règles des Nations Unies. Il a promis exhorter la FPU de son pays à faire plus d’effort dans ses tâches quotidiennes afin que le processus pour la paix enclenché au Mali puisse aboutir

Le Général de Brigade Jean François VOILLOT a demandé d’observer une minute de silence en mémoire des soldats maliens et des Casques bleus tombés sur le champ d’honneur.

Remise de médailles

Il a chaleureusement félicité les récipiendaires de la médaille donnée en « reconnaissance des sacrifices consentis ». Comme à Bamako, il les a encouragés à continuer à respecter leurs obligations et à mieux servir dans le respect de l’éthique et de la déontologie des Nations Unies. « C’est de cette seule manière que nous pourrons tous efficacement contribuer à la paix et à la stabilité du Mali », a-t-il souligné.

Le Chef par intérim de la Composante Police de la MINUSMA a également remercié les autorités administratives et sécuritaires de la région pour « la collaboration fructueuse » à l’endroit de l’ensemble des forces de la Mission. Néanmoins, déclare le General VOILLOT, « face à toutes les menaces que représentent les terroristes dans la région, une coordination des actions de nos Forces est plus que nécessaire ».

Loin d’être une cérémonie de réjouissance, au regard du contexte actuel, ces traditionnelles remises de médailles de l’ONU, témoignent des efforts déployés sur le terrain par UNPOL, notamment dans la réalisation de patrouilles de longues et de courtes portées, de la protection des personnes et leurs biens, de la sécurisation du personnel et des installations de Nations Unies et de l’appui au renforcement de capacité technique et opérationnelle des FSM.

Une parade, dénommée “advanced drill”, des policiers nigérians (NIGFPU) a mis fin à la cérémonie officielle avant que les récipiendaires, les officiels et leurs invités ne se réunissent autour d’un cocktail.

DACK/Icimali

Suivez-nous sur Facebook sur