Eucap Sahel Mali cède 13 Véhicules à ses partenaires maliens pour un montant de 300 millions de Francs CFA

Ces 13 pick-up 4×4 à double cabines flambants neufs, d’une valeur totale de 300 millions de francs CFA (soit un demi-million d’euros) ont été remis ce matin du 28 novembre à différents partenaires maliens, au cours d’une cérémonie officielle au Quartier générale d’EUCAP Sahel Mali.


Dans le cadre de son appui aux acteurs maliens de la sécurité intérieure et de l’Etat de droit, la Mission européenne œuvre activement pour l’amélioration de leurs capacités opérationnelles. Cela passe parfois par la réalisation de projets financés en fonction des besoins identifiés par ses partenaires maliens, dans le cadre d’actions plus larges, incluant d’autres appui en matière de formation voire de conseil.
Ces 13 véhicules ont été remis aux partenaires suivants :
Dans le cadre du soutien au contrôle des frontières :
• 1 pour la Police aux Frontières et 2 pour la Garde Nationale pour renforcer les capacités du point de passage frontalier de Benena ;
• 2 pour la Direction Nationale des Frontières afin d’améliorer leur mobilité pour appuyer sa capacité de gestion intégrée et de bornage des frontières.
Dans le cadre de la lutte contre l’impunité :
• 2 pour Brigade d’investigation spécialisée (BIS) pour soutenir les investigations en matière de terrorisme, de crime organisé et de crimes contre l’humanité, génocide te crime de guerre ;
• 6 pour la Justice militaire (2 pour sa Direction, et 2 pour chacun des 2 juridictions militaires de Bamako et Mopti), afin de renforcer les capacités de traitement des affaires ou le militaires sont victimes mais aussi parfois auteurs de violences.
C’est seulement l’année dernière qu’EUCAP a cédé pour la première fois des véhicules à un partenaire : la BIS avait ainsi déjà reçu ses deux premiers pick-up 4×4.
Avec ces 13 véhicules, qui sont livré avec une garantie de 3 ans ou 100.000 km, la Mission aura consacré cette année 10% de son budget « projets » à la seule fourniture de véhicules à ses partenaires.

Par ailleurs, le 8 novembre dernier, la mission a remis 8 pinasses à la Gendarmerie et à la Garde nationales de la région de Mopti, plus 4 prévues pour la région de Ségou, pour un montant total de près de 100 millions de francs CFA. Permettant chacune d’emporter 10 personnels équipés et armés, elles doivent permettre aux forces de sécurité intérieure de mieux contribuer à la sécurité sur le fleuve et ses abords, et de mieux protéger les villages isolés, en particulier pendant la saison des pluies.

Casimir Apiè Sangala

Source: Bamada.net

 

Suivez-nous sur Facebook sur