Enseignement supérieur : «B2GOLD SA» OFFRE DES BOURSES À DIX BACHELIERS

Dix élèves qui ont décroché le baccalauréat pour la session de juin 2018, ont bénéficié de bourses d’études offertes par la société minière «B2GOLD SA ». Ils ont été sélectionnés pour avoir été excellents à travers leur formation scolaire et pour des raisons sociales aussi. Le genre  a été pris en compte dans le choix de ces élèves brillants en plus.

La cérémonie de remise de ces bourses était présidée, jeudi dernier à l’hôtel Sheraton, par la ministre des Mines et du Pétrole, Mme Lelenta Hawa Baba Ba, en présence de nombre d’invités. Chacun des lauréats a reçu un kit scolaire composé d’un sac et d’autres matériels, en plus d’un ordinaire portable. Un chèque de 387 millions de Fcfa a été aussi remis par la société minière « B2GOLD» pour leur formation durant 7 ans. Parmi les lauréats 4 sont originaires de Kéniéba. Tous poursuivront leur cursus scolaire dans les meilleures structures universitaires privées de notre pays. Ils évolueront dans plusieurs domaines, notamment engéologie, mines, environnement, ingénierie, informatique de gestion,  finances et comptabilité, médecine générale et pharmacie.

Le directeur général pays de B2GOLD, Mohamed Diarra, a expliqué le processus de sélection des candidats. Un comité, constitué des autorités de Kéniéba, d’administrateurs scolaires et de représentants des services techniques, a retenu les candidatures des 10 élèves, a-t-il expliqué, avant d’ajouter que ce projet d’assistance à l’éducation au Mali se chiffre à 387 millions de Fcfa. «Je me réjouis de l’excellence des relations entre le Mali et notre société minière. Cette remise de bourses aux élèves excellents est l’illustration éloquente de cette belle et fructueuse coopération. Vous êtes face à un défi qui sera relevé par la constance de vos efforts au cours des prochaines années », a indiqué le directeur pays de B2GOLD.

Il a également révélé que sa société a adhéré à un programme de formation, en partenariat avec le gouvernement canadien à travers SogemacoWater. Ce programme dénommé « Adéquation formation-emploi dans le Cercle de Kénièba (AFECK) vise à accroitre les capacités individuelles et institutionnelles dans les secteurs miniers et connexes a précisé le responsable pays de la société minière. Le programme est aussi basé sur la formation professionnelle et le développement de l’entrepreneuriat économique local. A ce jour, l’AFECK a formé 400 personnes dans les domaines de la maçonnerie, la menuiserie métallique, l’électricité.

Mohamed Diarra rappellera que le programme «Adéquation formation-emploi dans le Cercle de Kéniéba» a aussi formé 100 personnes en entrepreneuriat et participé à la création de 7 coopératives agricoles dont 3 féminines. Il a également entamé la construction d’un village conforme à tous les standards modernes d’urbanisation pour la réinstallation des populations de Fadougou, impactées par l’activité de la société.

Quant  au ministre des Mines et du Pétrole, elle a rappelé que le secteur minier est stratégique et porteur de développement. Mme Lelenta Hawa Baba Ba a ajouté que «B2GOLD» a réuni toutes les conditions nécessaires pour la mise en œuvre de son plan de développement communautaire dès le démarrage de ses activités d’exploitation dans notre pays.

Sidi Y WAGUÉ

L’Essor

Suivez-nous sur Facebook sur