COP14 à New Delhi: la société civile fait le point de sa participation

La Maison du partenariat Angers-Bamako a abrité, hier lundi 18 novembre, l’atelier de restitution de la participation de la société civile malienne à la COP14. C’était en présence des membres du Réseau des femmes pour les droits environnementaux (REFEDE-Mali), de la Plateforme malienne, des services techniques et le point focal national du Mali de l’UNCCD.

 

Dans ses mots de bienvenue, la présidente du Réseau des femmes pour les droits environnementaux, KOUYATE Goundo SISSOKO, a rappelé la participation de la société civile malienne à la COP14 à New Delhi en Inde. Selon elle, cet atelier a été initié pour examiner les différentes décisions de la COP14. Cela, en vue de dégager les activités à mettre en œuvre.
Rappelons que la quatorzième session de la conférence des parties (14 COP) s’est tenue, du 2 au 13 septembre 2019, à New Delhi en Inde. Elle a réuni la communauté mondiale de la restauration des terres, rassemblant près de 9 000 participants (gouvernements locaux et nationaux, chefs d’État et d’organisations des Nations unies, mais aussi représentants du secteur privé et de la société civile) autour du thème : ‘’investir dans les terres : développer les opportunités’’.
Le REFEDE-Mali avec le soutien de son partenaire stratégique, le ReSaD (Réseau sahel désertification), a sollicité et obtenu du secrétariat de l’UNCCD un appui financier qui lui a permis de participer à la COP 14.
Cet atelier a été organisé pour partager avec les services techniques et les organisations de la société civile malienne le déroulement de la COP14 et la contribution de REFEDE-Mali à l’élan mondial de restauration des terres visant le bien-être des communautés à travers le monde lors de cette COP.
Il a été l’occasion de faire la restitution de la COP14 avec les membres du REFEDE-Mali, la Plateforme malienne, les services techniques et le point focal national du Mali de l’UNCCD. Au cours de l’atelier, il a été procédé à la présentation du rapport sur la participation de la société civile à la COP14. Les expériences acquises ont été partagées et les discussions ont mené sur les décisions de la COP. En plus des contributions faites par certains participants, l’atelier a été également l’occasion de faire des recommandations sur la base des décisions prises à l’issue de la COP.

PAR MODIBO KONE

Source : Info Matin

Suivez-nous sur Facebook sur