Coopération entre Tringa et la ville de Choisy-le-Roi (France): Patrice Diguet procède à la pose de la première pierre du marché moderne de Lamatra

Le 1er adjoint au maire de la ville de Choisy-le-Roi, Patrice Diguet et le Secrétaire général du ministère du Commerce et de la Concurrence, Adama Yoro Sidibé, ont procédé, le dimanche 7 avril, à la pose de la première pierre du marché de Tringa-maréna, dans le village de Lamatra, dans le cercle de Yelimané (Kayes). C’était en présence du préfet de la localité, Fadio Fané, du président de l’AMSCID, Bassirou Diarra, de la représentante de la Fondation SADEV, Kami Traoré, des responsables du cabinet d’Architecture F8 et de la Diaspora de Tringa. C’est dans une ambiance festive que la cérémonie s’est déroulée.

 

L’évènement a réuni les ressortissants des cinq villages, compte tenu de l’importance du projet, qui permettra de renforcer les systèmes de stockage, de distribution de produits alimentaires et de produits de consommation courante. Après le mot de bienvenue du chef de village de Tringa, Diarra Konté, le maire de Tringa-maréna, Mamadi Tounkara, s’est réjoui de la forte marque d’amitié portée par la coopération avec la ville de Choisy-le-Roi. Cette coopération, a-t-il souligné, a débuté en 2012 avec l’ancien maire de la localité, feu Sambi Kanté et celui de Choisy-le-Roi, Daniel Davis. L’occasion pour l’édile de plaider pour que l’excellente coopération entre les deux mairies s’étende à d’autres secteurs pour le développement de leur commune. Selon le président de l’AMSCID, Bassirou Diarra, cette infrastructure sera réalisée dans 18 mois à hauteur de 545.748.620 F CFA, dont 57% seront pris en charge par l’Agence Française de Développement (AFD), 21% par la Fondation SADEV pour une somme estimée à 113.181.380 F CFA.

A l’en croire, la contribution de la mairie de Choisy-le-Roi est de 32.750.000 F CFA, soit 5% et la diaspora de Tringa-résidant en France participera à hauteur de 30.946.785 F CFA. Quant au cabinet d’architecture F8, en charge de la construction, son travail bénévole contribuera à hauteur de 6%. En outre, le président de l’AMSCID a aussi demandé aux autorités maliennes de soutenir et d’accompagner ce partenariat exemplaire autour du marché de Tringa. S’adressant à l’assistance au nom des commerçants de Tringa, Madali Fofana s’est réjoui de la concrétisation du projet relatif au marché moderne. Il a notamment rappelé l’importance du marché qui, compte tenu de sa situation géographique, contribuera au développement économique des localités. C’est ainsi que Mohamed Gassama, a souligné son satisfécit aux noms de la diaspora de Tringa en France. Et d’annoncer que la diaspora contribuera au projet à hauteur de plus 30 millions de FCFA. C’est pourquoi, «Nous invitons toute la population à s’unir autour du projet pour sa réussite», a-t-il fait remarquer. Pour sa part, le 1er adjoint au maire de Choisy-le-Roi, Patrice Diguet, a souligné toute sa joie quant à l’accueil qui lui a été réservé avec l’ensemble de sa délégation. Il a indiqué que la ville de Choisy-le-Roi est une ville de coopération internationale et de paix. Il a également salué le rôle joué par l’ancien maire feu Sambi Kanté et le président de l’Association Malienne de Solidarité et de Coopération Internationale pour le Développement (AMSCID), Bassirou Diarra, dans la concrétisation du projet du marché de Tringa-Maréna.

Envoyé spécial Oumar BARRY

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur