37ème Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie : Amadou Koïta expose les programmes et politiques en vigueur au Mali

Du 14 au 16 mars 2019, s’est tenue à Marrakech, la 37ème Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie à laquelle a pris part la délégation malienne conduite par le ministre Amadou Koïta. Après avoir exposé les programmes et politiques en vigueur dans les domaines de la jeunesse, des sports, il a parlé des perspectives ainsi que de l’apport de la CONFEJES dans la mise en œuvre des actions programmées.

 

Au cours de la 37ème rencontre des ministres de la jeunesse et des sports de la francophonie, les participants ont salué les autorités marocaines pour la bonne organisation de l’événement et ont insisté sur le rôle et l’importance de la CONFEJES comme instrument indispensable de la Francophonie dans les domaines de la Jeunesse et des Sports.

Le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction Citoyenne du Mali, M. Amadou Koïta, a prononcé un discours qui retrace l’état de stabilisation sécuritaire du pays, les programmes et politiques en vigueur dans les domaines de la jeunesse et des sports, les perspectives ainsi que l’apport de la CONFEJES dans la mise en œuvre des actions programmées.

Un prix d’encouragement décerné au Mali

Un autre temps fort de la rencontre de Marrakech a été la visite des stands des jeunes candidats au concours du Programme de Promotion de l’Emploi des Jeunes (PPEJ) et la proclamation des résultats. Le jury constitué à cet effet a proclamé les résultats suivants : 1er prix : le Bénin avec l’invention d’une machine solaire multifonctionnelle, 2ème prix : le Maroc avec un atelier développé sur la maroquinerie, 3ème prix : Madagascar avec une entreprise sur la transformation agro-alimentaire. Le Mali, quant à lui, a reçu un prix d’encouragement avec l’atelier de couture et de vente de vêtements, animé par mademoiselle Kadidia Diakité.

En marge des travaux, le ministre Amadou Koïta a rencontré certains de ses homologues dont ceux du Burkina Faso et de la Guinée qui l’ont remercié pour son soutien de taille à la candidature de ces 2 pays qui abriteront les prochaines réunions statutaires de la CONFEJES. Avec le ministre de la Côte d’Ivoire, il a été question de l’organisation de la Caravane de l’Amitié qui s’est déroulée en 2017 au Mali et dont la Côte d’Ivoire doit abriter l’édition suivante. Des instructions ont été données aux Directeurs de la Jeunesse des 2 pays de travailler dans ce sens.

A ajouter que le Burkina Faso a été retenu pour abriter la 38ème Conférence ministérielle en 2021 et la Guinée Conakry abritera la 14ème réunion du bureau en 2020.

L’ouverture de la rencontre présidée par M. Rachid Talbi ALAMI, ministre marocain de la Jeunesse et du Sport, a vu la participation du Bénin, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada Québec, Cap vert, Comores, Congo, Côte d’ivoire, Egypte, France, Fédération Wallonie-Bruxelles, Gabon, Guinée, Haïti, Madagascar, Maroc, Mali, Maurice, Niger, République Démocratique du Congo, Sénégal, Seychelles, Tchad, Togo, Tunisie et Vietnam.

Le Challenger

Suivez-nous sur Facebook sur