Convergence de vues au congres du RPM : La stratégie payante des artisans

Du 22 au 23 octobre se tiendra le 4ème congrès ordinaire du Rassemblement pour le Mali (RPM). Annoncé par certains pour être le congrès de tous les dangers, les cadres du Rassemblement pour le Mali (RPM) entendent déjouer ces pronostics. Ils rassurent que ces assises rétabliront la cohésion et l’unité du parti.congres-meeting-reunion-rpm

A la faveur de l’accession d’Ibrahim Boubacar Keïta au pouvoir, le RPM est devenu la première force politique du pays. Depuis, il fait l’objet d’une ruée des politiques venant de tous les horizons. Les convaincus et les autres, chacun voulant coûte que coûte être bien  positionné, ont provoqué des soubresauts. Causant ainsi la mise en place des sections parallèles un peu partout à travers le Mali. Expliquant les reports successifs de la tenue du 4ème congrès.

Déterminés à ne pas laisser leur parti sombrer pour des questions d’agenda personnel, les artisans du RPM, dont l’élu de Dioïla,  Mamadou Diarrassouba, se sont mobilisés pour mettre de l’ordre. Après plusieurs démarches de conciliation, ils ont réussi à rapprocher les différentes positions. C’était le cas en commune II et III du District et à Kati. La situation de Gao a récemment trouvé un dénouement.

Grâce à la stratégie et au caractère fédérateur de l’honorable Mamadou Diarrassouba, affirme un cadre du RPM qui requiert l’anonymat, on peut dire que le RPM retrouve son unité et sa sérénité d’antan. La confiance renaît. La mobilisation prend de plus en plus de l’ampleur.  Pour preuve, explique notre source, cette fois-ci, les dates du 4ème congrès ont été maintenues. Les commissions d’organisation travaillent d’arrache-pied. On a mis les bouchées double pour qu’il n’y ait aucun couac durant le congrès.

D’autres sources indiquent que le consensus est presque acquis. Et que le danger annoncé n’aura pas lieu. Pour ces derniers, la sagesse et la cohésion qui ont prévalu au cours du 3ème congrès ordinaire de l’Union des jeunes du RPM est un signe avant-coureur pour celui du bureau politique national.
Diarrassouba réclamé au poste de secrétariat général

De sources concordantes, dévoué à la seule cause du parti, Mamadou Diarrassouba, est l’un des rares cadres RPM désintéressé par les postes au sein du parti.

Les mêmes sources affirment que ce sont, entre autres, les sections de Ségou, Sikasso, Koulikoro, Kayes, Mopti qui le réclament au poste de secrétariat général du parti. Mais jusqu’aux dernières minutes, n’ayant jamais nourri une telle  ambition, il n’a pas réagi à cette sollicitation. Il reste toujours concentré sur l’organisation du présent congrès permettant d’affirmer la cohésion retrouvée au sein du RPM.

A en croire un responsable de sa section, accusé pour ne pas avoir  dévoilé ses ambitions pour le secrétariat général, Diarrassouba a déclaré qu’il n’a jamais parlé de cela à qui que ce soit, car il ne nourri pas d’ambition pour ce poste.  Ce sont les différentes sections qui estiment qu’au regard du travail remarquable que l’enfant chouchou de Dioïla abat au sein du parti, il est le plus méritant pour ce poste.

En tout cas, pour Mamadou Diarrassouba, ce qui compte aujourd’hui, c’est de réussir le présent congrès afin de soutenir plus efficacement les actions du président de la République.

Oumar KONATE

Source: Le Prétoire

Suivez-nous sur Facebook sur