Contestation à Konsiga contre le maire Tamassa Kébé L’URD invite le gouvernement à prendre ses responsabilités pour la quiétude dans la commune

Hier, jeudi 11 janvier 2018, les responsables de l’Union pour la République et la démocratie (URD) étaient face à la presse à leur siège sis au quartier Badalabougou de Bamako pour exprimer leur indignation face aux agissements contre le maire de la commune de Konsiga (cercle de Yélimané, Région de Kayes), Tamassa Kébé, élu sous les couleurs du parti de la poigné de main.

Selon les conférenciers, le maire, Tamassa KEBE et certains de ses collègues continuent de faire l’objet de menaces de mort de la part d’individus qui n’hésitent pas à publier, à visage découvert, sur les réseaux sociaux des vidéos dans ce sens. Face à cet état de fait, l’URD a fortement interpellé le gouvernement pour qu’il prenne ses responsabilités à faire respecter l’ordre et la quiétude à Konsiga. En outre, le parti renouvelle son soutien au Maire Tamassa KEBE et appelle les protestataires à la retenue, au calme et au respect des lois de la République.

« L’URD interpelle fortement le gouvernement pour qu’il prenne ses responsabilités à faire respecter l’ordre et la quiétude à Konsiga. L’URD appelle encore une fois les protestataires à la retenue, au calme et au respect des lois de la République. Aucune situation du genre ne pourra conforter notre démocratie et le vivre ensemble. L’URD, renouvelle son soutien au Maire Tamassa KEBE, aux conseillers, et à l’ensemble de ses militants et sympathisants de la commune de Konsiga; le parti continuera à suivre avec l’attention requise l’évolution de la situation », selon les conférenciers.
A.S

Le Républicain

Suivez-nous sur Facebook sur