Confidence d’un procureur : Le président IBK ne s’interfère pas dans les affaires judiciaires

Le Mali est loin d’être un bon élève en matière de gestion de fonds public. Pire, le régime d’IBK semble battre le record dans le détournement à ciel ouvert des fonds publics. Aussi, le président  IBK est taxé d’être  un président budgétivore et qui n’a jamais caché son goût pour le luxe. Une étiquette collée à lui depuis qu’il était premier sous le President Alpha Oumar Konaré et ensuite président de l’assemblée nationale sous le premier mandat de l’ancien Président Amadou Toumani Touré.

 

Mais ce qu’il faut reconnaitre chez le mandé ka (IBK) c’est  sa distance avec le milieu judiciaire. A ce niveau, le Président Ibrahim Boubacar Keita prend de la hauteur. Il ne s’interfère jamais dans les affaires judiciaires. C’est un procureur de la République qui nous a fait cette confidence. « IBK s’interfère jamais dans les affaires judiciaires. Je suis magistrat il y a une vingtaine d’années, nous avons reçu des coups de files des chefs d’Etats  pour protéger des gros bonnets mais jamais avec IBK » Cette confidence du procureur s’accorde avec la garde à vue dans les locaux du pôle économique d’un grand défenseur d’IBK en la personne de Bakary Togola, le président de l’APCAM. Celui-ci risque de méditer son sort à la prison centrale car son mentor n’est pas l’homme sur qui il faut compter dans une affaire judicaire.

Dily Kane

Mali24

Suivez-nous sur Facebook sur