Conférence de validation de la Section III ASMA-CFP Mme Diakité Hawa Bagayoko élue Secrétaire générale pour contribuer à faire du parti «la première force politique de la commune»

Les bureaux des sections des femmes et des jeunes de l’ASMA CFP de la Commune III ont été validés, le samedi 27 juillet, au cours d’une conférence présidée par le Secrétaire général de la Section III, Abdrahamane Maïga, entouré de plusieurs membres de Bureau Politique National du parti et de ceux des deux mouvements ci-dessus cités.

 

La section des femmes a désormais comme Secrétaire générale, Mme Diakité Hawa Bagayoko, d’un bureau de 42 membres et celui des jeunes est Aliou Diallo. Les deux ont pour mission de contribuer à faire du parti la première force politique de la Commune II, à travers la conquête des sièges de députés et de maires aux futures échéances électorales.

Conformément à l’une des recommandations du dernier congrès du parti, le Bureau Politique National de l’ASMA-CFP avait entamé, depuis quelques semaines, la validation  des bureaux des sections. Ce processus s’est poursuivi  le weekend dernier par la Commune II. C’était au siège national duparti où de nombreux militants de la dite circonscription, singulièrement des femmes et des responsables du parti, s’étaient donné rendez-vous.

Le Secrétaire général de la Section III, Abdrahamane Maïga, dans son mot de bienvenue, dira que la Commune III joue un rôle important au sein du parti. Elle abrite non seulement le siège national mais aussi le premier responsable, Soumeylou Boubèye Maïga, l’actuel ministre Aliou Badra Berthé et d’autres premiers responsables y militent.

Il a ajouté que l’ASMA est aujourd’hui un parti en pleine progression qui dispute la place de deuxième force politique de l’Assemblée nationale avec 16 députés. Il compte également dans ses rangs 38 maires et 841 conseillers municipaux. Ce qui fait que c’est une formation à laquelle, chaque jour, de nouveaux militants adhèrent.   » Si certains ont pensé que c’est parce qu’on était à la primature, qu’on donnait de l’argent pour que les gens viennent, tous les jours, de nouveaux militants viennent adhérer volontairement au parti. La semaine dernière, 3 conseillers municipaux de la Commune IV sont venus au siège s’engager au parti. Donc, ce n’est pas une question d’argent, mais de vision que nous proposons aux Maliens « , a soutenu le Secrétaire général Maïga.

S’adressant aux membres des bureaux des femmes et des jeunes, il dira que l’objectif est d’être la première force politique de la Commune III et du Mali, avec, en ligne de mire la victoire à la présidentielle de 2023.

Abondant dans le même sens, la nouvelle Secrétaire générale de la section des femmes, Diakité Hawa Bagayoko dira que l’ASMA-CFP ne vient pas du néant. Il se fonde en parti sur des militants qui ont fait leur preuve d’engagement politique à l’ADEMA, des acquis qu’ils doivent désormais mettre au service de l’ASMA pour s’imposer en Commune III et, par delà, le Mali. Elle a lancé un appel à chaque militante d’être un modèle et de se sentir concernée par les activités du parti, car la première responsable n’a de force qu’en s’appuyant sur les autres membres du bureau et militants du parti.

Mme Diakité Hawa Bagayoko, qui milite à la sous-section de Koulouba, est une ancienne conseillère municipale de la Commune III, militante de première heure de l’ASMA-CFP et très proche du président Soumeylou Boubèye Maïga.

En l’absence du Secrétaire général de la section des jeunes, Aliou Diallo, pour raison de mission à l’extérieur, son adjoint a remercié les délégués et les responsables du parti pour le choix porté sur eux et pris l’engagement que les jeunes seront à l’avant-garde du combat pour la victoire du parti.

Youssouf CAMARA

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur