Condamnations unanimes de la tentative d’assassinat contre le président de la transition

Ceux qui croient, dur comme fer, que le colonel Assimi Goïta, président de la Transition, n’a pas le soutien de son peuple se trompent. Lourdement.
A lendemain de la tentative d’assassinat, à laquelle il a échappé, le 20 juillet dernier, à la grande mosquée de Bamako, toutes les couches socioprofessionnelles ont condamné, avec la dernière rigueur, cet « acte ignoble ». Dont l’objectif, disent-elles, est de mettre fin à la Transition ; mais aussi, de précipiter le Mali dans le chaos.


Les partis politiques ne sont pas demeurés en reste. Qu’ils soient de l’opposition ou de l’ancienne majorité présidentielle, tous ont condamné cette tentative d’assassinat du président de la Transition fomenté par des « forces obscures ».
Moussa Mara, leader du parti « Yelema » et ancien Premier ministre, appelle les autorités de la Transition à faire toute la lumière sur cette affaire ; tandis que Pr Salikou Sanogo, leader du parti URD invite « le gouvernement à rechercher et à traduire en justice les acteurs, co-auteurs et les éventuels complices de cet acte ignoble », note le communiqué.

Oumar Babi

Source: Canarddechaine

Suivez-nous sur Facebook sur