Changement à la tête de certains ministères : Ce qui est attendu de ces nouveaux locataires

Promus à la tête des ministères, Housseini Amion GUINDO, Docteur Témoré TIOULENTA, Général de Division Ibrahim Dahirou DEMBELE, Oumar Hamadoun Dicko, Professeur Mahamadou FAMANTA, Mohamed AG ERLAF, Tiébilé DRAME, Hama Ould Sidi Mohamed ARBI, héritent des départements sensibles où leurs prédécesseurs ont plus ou moins échoué dans la conduite des affaires de l’Etat. Beaucoup de défis attendent ces nouveaux ministres.

Le nouveau Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable se nomme Monsieur Housseini Amion GUINDO. Ce département était précédemment occupé par Mme Kéita Ayida M’Bo, qui, aux yeux des observateurs, n’a pas pu poursuivre l’œuvre entamée par ses prédécesseurs. Pour remettre les activités d’Assainissement et du Développement durable sur les rails, le ministre Housseini Amion Guindo doit véritablement s’engager sur le terrain avec des bonnes initiatives.

En remplacement du Professeur Abinou TEME, Docteur Témoré TIOULENTA est le nouveau ministre de l’Education nationale. Son prédécesseur a eu du mal avec l’histoire de l’introduction de l’homosexualité à l’école et les grèves à répétition des enseignants. Pour sauver l’année scolaire en cours, préparer la prochaine rentrée scolaire partout sur le territoire national et poursuivre la bonne marche de l’éducation, le ministre TIOULENTA est attendu au pied de mur.

Face à la recrudescence des attaques contre les positions des FAMa et des civils dans le centre du pays par des présumés djihadistes ou terroristes, le Général de Division Ibrahim Dahirou DEMBELE, Ministre de la Défense et des anciens Combattants, hérite d’un département qu’il a jadis occupé. Il doit travailler à circonscrire la crise et intensifier la lutte contre le terrorisme et les ennemis de la paix.

Membre du collectif des partis politiques du Front pour la Sauvegarde de la Démocratie, le Président du PSP, Oumar Hamadoun Dicko est le nouveau Ministre du Dialogue social, du Travail et de la Fonction publique. Epicentre de toutes les revendications salariales des fonctionnaires, le Département de la Fonction publique sous la conduite de Mme Diarra Racky Talla, avait laissé une image négative pour la simple raison qu’aucune grève n’a eu satisfaction. Le Ministre Oumar Hamadoun Dicko est appelé à apaiser le front social à travers le dialogue social et toutes les bonnes méthodes.

La nomination du Professeur Mahamadou FAMANTA en tant que Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique Boubou Cissé souffle un vent nouveau dans le secteur. Des actions d’envergures sont fortement attendues pour la recherche et l’innovation au Mali.

Précédemment ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, Monsieur Mohamed AG ERLAF devient le Ministre de l’Industrie et du Commerce dans le gouvernement de Dr Boubou CISSE. Arrivée à un moment où le prix du ciment prend de l’ascenseur, le ministre Ag Erlaf est attendu pour réduire cette augmentation et travailler en concert avec les commerçants pour stopper la flambée des prix sur le marché.

Nouveau patron de la diplomatie malienne est Tiébilé DRAME, membre du FSD et président du parti PARENA. Sa venue à ce poste hautement stratégique de l’Etat doit rimer avec des résultats et assurer la bonne image du Mali auprès de ses partenaires.

Enfin, le Ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et du Logement social, Monsieur Hama Ould Sidi Mohamed ARBI devra avoir comme premier acte la publication de la liste des bénéficiaires des logements sociaux. Son prédécesseur a inutilement pris du temps sur un travail déjà balisé par la commission chargée d’attribution.

Ousmane MORBA

Source: L’Observatoire

Suivez-nous sur Facebook sur