Candidature du PASJ : Dramane Dembélé réclamé par la jeunesse Adéma de Ségou

Faute du match tant rêvé au Parti africain pour la solidarité et la justice (Pasj), en l’occurrence un duel entre le président Ibk et son vieil ami l’ancien président de la transition Dioucounda Traoré, la désignation du candidat des Abeilles à la présidentielle s’annonce très serrée. En effet, depuis que l’honorable Issa Togo a donné l’assurance aux militants qu’ils auront bel et bien un candidat en 2018, Koulouba semble une hantise pour certains ténors du Pasj, qui ne cachent plus leur intention de briguer la magistrature suprême sous les couleurs de la ruche.

Après le maire de Sikasso, Kalifa Sanogo, Moustapha Dicko et Bazari Amar Touré, l’histoire semble gratifier d’une seconde chance Dramane Dembélé, 2è vice-président du Comité exécutif non moins secrétaire politique de la section Adema de Ségou. Pour son compte se trouve en tout cas à la manœuvre un mouvement de jeunes du Pasj à Segou, pour qui Ruche ne sera pas livrée pieds et mains liées au locataire de Koulouba. Cette jeunesse de Ségou réclame en clair une candidature interne, à l’instar de SOS Adema.

Motivée tant par les résolutions de la 15è conférence nationale du parti que par la déclaration politique issue de la retraite du 22 juillet 2017 – toutes en faveur de la candidature interne à présidentielle de 2018 – la jeunesse segovienne du Pasj a décidé de miser sur Dramane Dembélé pour reconquérir le pouvoir et redonner ses
lettres de noblesses au parti de l’Abeille après deux décennies environ de dérives.

A en croire à nos sources, cette position des jeunes Abeilles de Ségou ne souffrirait guère d’un manque de résonance au niveau de la coordination régionale des sections du PASJ. Quoi qu’il en soit, la jeunesse Adema de Ségou croit dur comme fer que le candidat malheureux de 2013 dispose des qualités requises, au
regard de son parcours politique et professionnel, pour redevenir le porte-étendard de la Ruche à la prochaine bataille pour Koulouba.

A signaler par ailleurs que le mouvement pro-Dembelé est-ce chapeauté par un certain Mahamadou Sangaré dit Avocat, secrétaire général de la section jeune du Pasj de Ségou. Et, à en croire nos sources, ce dernier ne manque de tout sauf d’expérience dans son actuel pour avoir coordonné en 2012 le mouvement national de soutien à la candidature de Dioncounda. Selon la même source, «Avocat», la voie acquise à Dra, a même ouvert une pétition de souscription des jeunes militants de la 4è
région favorables à l’appel. Il envisage également de s’engager dans une large mission d’explication à travers les sous-sections du cercle pour rallier plus d’abeilles à sa cause.

Une lettre a été par ailleurs adressée à la personne de Dramane Dembélé dont la décision formelle de chercher une seconde chance est fortement attendue par ses jeunes camarades au bercail. En attendant, une chose est sûre : seule une candidature de l’ancien président du Pasj Dioncounda Traoré pourra le dissuader. D’ailleurs, il avait été clair avec les parlementaires de l’Adema sur ses intentions en cas de réticence de ce dernier et du séisme que cela provoquera. En attendant sa caution de la continuité de la machine mis en marche en son nom, on peut d’ores et déjà dire que rien n’est joué dans la bataille pour la candidature qu’une autre tendance du Comité exécutif compte offrir à Ibk sur un plateau d’argent.

Et, à moins que Dioncouda ne se décide à descendre dans l’arène, une primaire entre abeilles pour la présidentielle de 2018 promet un choc ou tous les coups seront permis.

Wait and see…

Amidou Keita

SourceLe Témoin

Suivez-nous sur Facebook sur