Boubacar N’djim, Coordinateur du MSDH : « Le ministre de la Justice est un espoir contre l’esclavagisme »

L’actuel ministre de la Justice, Mamoudou Kassogué, est un espoir pour tous ceux qui souffrent d’esclavagisme au Mali, selon Boubacar N’Djim, coordinateur du Mouvement pour la Sauvegarde des Droits de l’Homme (MSDH). Selon lui, depuis l’arrivée du ministre Kassogué, la lutte contre l’esclavagisme au Mali connait une évolution positive.

 

Selon M. N’Djim la lutte contre l’esclavagisme au Mali est une lutte de longue haleine. Il a cependant vu une lueur d’espoir en le ministre de la Justice Mamoudou Kassogué. A ses dires, ce dernier a donné des instructions fermes aux procureurs généraux d’utiliser les dispositions actuelles pour éradiquer ce problème. Une lettre circulaire a même été publiée dans ce sens. Il est satisfait du ministre de la Justice, Garde des Sceaux qui dénonce ouvertement la pratique.

« Nous demandons aux autorités de continuer dans cette dynamique de refondation, d’aller vers l’adoption d’une loi. La révision du code pénal qui est en train de criminaliser est déjà un bon début », affirme M. N’Djim.

Dans le cadre de la commémoration du 2 décembre, Journée internationale pour l’abolition de l’esclavage, le Mouvement pour la Sauvegarde des Droits de l’Homme (MSDH) compte animer une conférence à Bamako en partenariat avec d’autres ONG œuvrant dans le même combat, annonce Boubacar N’Djim.

 

Koureichy Cissé

Source : Mali Tribune

Suivez-nous sur Facebook sur