« Baisser les avantages des ministres, vendre les véhicules de luxe… », suggère Moussa Mara au Gouvernement

PolitikScopie (la politique malienne à la loupe): L’ancien Premier ministre a donné ce 5 février son remède pour une meilleure entente entre le gouvernement et ses « partenaires ». C’était sur Twitter.

Cette solution pourrait en tout cas avoir son effet sur les partenaires sociaux du gouvernement. Les syndicats de l’éducation et tous les animateurs des mouvements sociaux en cours ou en préparation.

Engagé dans un bras de fer avec les enseignants, le gouvernement se retrouve dos au mur face à la détermination du collectif des syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016. L’Etat oppose la faiblesse de ses moyens financiers à l’application stricte de l’article 39 de la loi sur le statut du personnel enseignant exigée par les syndicats.

La mesure suggérée par Moussa Mara serait en effet un signal fort pour prouver à tous les acteurs des mouvements sociaux que serrer la ceinture est une nécessite impérieuse qui s’impose à tous.

Sauf que cela est réclamée par le Malien lambda depuis longtemps. Et la crise dans laquelle est plongé le Mali ne date pas d’hier. Au passage du Président du parti Yèlèma à la Primature, le pays pataugeait déjà dans des difficultés.

Des internautes ont tenu à interpeller à l’ex PM sur ses propres efforts dans le sens de ce qu’il propose maintenant.

Malivox

Suivez-nous sur Facebook sur