Auto emploi et formation professionnelle : Jean Claude Sidibé à l’école des Coupes et Coutures

Dans le cadre de son suivi rigoureux dans la formation des 50 bourses offertes à l’ANPE par le Centre d’orientation professionnelle en coupe/couture (COPCC) au profit des jeunes filles déscolarisées et des femmes en inactivité que l’ANPE a organisé une visite de terrain. La dite visite a été effectuée le jeudi 25 juillet dernier par le ministre Jean Claude Sidibe et une délégation de l’ANPE guidée par son directeur Ibrahim Ag Nock.

 

Fondé en 1972 et agréé par le ministère de l’Education, le Centre d’Orientation Professionnelle en Coupe et de Couture de monsieur Sambou Fane aura bientôt 48 ans et le Centre a aujourd’hui 800 jeunes en formation dans les différentes filières de la couture. Une œuvre qui a impressionné le responsable en charge de l’Emploi et de la Formation professionnelle lors de la visite de jeudi dernier. « Je suis vraiment impressionné par ce que j’ai vu aujourd’hui. Je connais ce centre il y a 47 ans et revenir ici étant ministre de mon État et constaté qu’il y a 8 00 jeunes en formation est une très  bonne chose. Pour qui connaît la valeur de ce métier, comprendra que cette œuvre contribue sans doute à l’auto-Emploi des jeunes. Je suis donc venu voir les apprenants de l’ANPE pour comprendre la portée de ce partenariat public-privé » a déclaré le ministre.

Devant les jeunes, très engagés dans leurs activités au centre, le ministre a aussi tenu le langage de la vérité. « Je suis venu pour vous témoigner l’engagement du gouvernement à lutter contre le chômage des jeunes car, cela est une priorité pour le président de la république. Cet engagement et ce rêve ne pourrait se réaliser sans votre abnégation et votre ambition à se prendre un jour en charge. On l’a toujours dit et je le répète “il n’y a pas de seaux métiers “. Quant au gouvernement, à travers mon département reste et restera toujours à votre écoute, à votre disposition et est prêt à vous accompagner avant, pendant et après vos formations pour que votre insertion professionnelle se passe dans les meilleures conditions », a rassuré le ministre Sidibe. « Nous sommes très fiers d’avoir le ministre avec nous aujourd’hui, cela montre que nous avons de l’importance pour ce pays et que notre activité a sa place dans le marché de l’emploi. Je pense que maintenant la balle est dans notre camp », a estimé Diarra Fatoumata, une des élèves boursières de l’ANPE au sein du centre.

Le directeur de l’ANPE a montré toute sa fierté de voir ces jeunes continuer la formation comme prévu. « On a effectué le lancement officiel des 50 bourses qui nous ont été offertes par ce centre au mois de février et voir aujourd’hui que tous les apprenants sont là dans l’effectivité, c’est une très bonne chose et cela prouve que nous sommes sur la bonne voie en ce qui concerne l’emploi des jeunes à travers les petites et moyennes entreprises », a  ajouté le DG de l’ANPE Ibrahim Ag Nock.

C’est aussi un sentiment de fierté qui anime le président du Centre d’orientation professionnelle en coupe et de Couture de monsieur Sambou Fane.

Amadou Kodio 

SourceLa Lettre du Mali

Suivez-nous sur Facebook sur