Assemblée nationale 6ème législature : Les femmes se font une place de choix !

Depuis son accession à la magistrature suprême, le président IBK ne ménage aucun effort pour satisfaire les femmes. C’est pourquoi de 14 élues en 2013 (9,52%), elles seront au nombre de 42 élues en 2020 (28,57%) pour défendre les intérêts de la Nation mais surtout des femmes et leurs enfants. La loi N°052 du 18 décembre 2015 vient de porter ses fruits.

 

Le nombre des femmes députées pour la 6ème législature est de 42. Depuis 1992 (la 1ère législature) jusqu’à 2020 (la 6ème législature), le nombre des femmes élues à l’Assemblée Nationale n’avait jamais atteint un tel chiffre. Cela est dû à la loi N°052 du 18 décembre 2015, qui prévoit un quota de 30% des postes nominatifs et électifs pour les femmes.

Enfin, les autorités maliennes ont appliqué avec rigueur la loi N° 2015-052 du 18 décembre 2015 instituant des mesures pour promouvoir le genre dans l’accès aux fonctions nominatives et électives. L’augmentation du nombre des femmes élues à l’Assemblée Nationale en cette 6ème législature en est la preuve palpable. Car si on voyait l’effectif des femmes députées au Mali depuis 1992 jusqu’à 2020, jamais ça n’a atteint un tel chiffre. Un espoir pour les femmes battantes maliennes qui doivent poursuivre le combat pour la consolidation de cet acquis qui est l’œuvre de la ministre Oumou Bah, au moment des faits.

Par rapport aux législatures précédentes, on peut dire que la loi N°052 a porté ses fruits. Car, pour rappel, de 1992 à 1997 (la 1ère législature), les femmes élues à l’Assemblée Nationale n’étaient que 3 ; puis à la 2ème législature (1997-2002), le nombre a augmenté pour atteindre 18 ; ensuite à la 3ème législature (2002-2007), le nombre a diminué pour être 14 et le même chiffre n’a pas changé lors de la 4ème législature (2007-2012) et à la 5ème législature (2013-2020). Et ce n’est qu’à la 6ème législature (2020-2025), que le chiffre a augmenté pour atteindre 42.

Pour plus de précision, voici les noms de nos 42 femmes élues à l’Assemblée Nationale à cette 6ème législature (2020-2025). Il s’agit de :

  1. Bano DIAWARA, KAYES
  2. Marthe DIAWARA, KAYES
  3. Haïné COULIBALY, NIONO
  4. Aichata Alassane CISSE, BOUREM
  5. Aïcha Belco MAÏGA, TESSALIT
  6. Mariam SOUCKO, BAFOULABE
  7. Mme SANGARE Awa DIAKITE, KITA
  8. Mme KALLE Mariam DEMBELE, KITA
  9. Wadi SISSOKO, NIORO DU SAHEL
  10. Moussocoura SAMAKE, DIOÏLA
  11. Marie Noël COULIBALY, DIOÏLA
  12. Aïssata MAIGA, KATI
  13. Domo dite Adama SIDIBE, KATI
  14. Sadio DOUMBIA, KATI
  15. Djénéba TRAORE, KOLOKANI
  16. Maténin DIARRA, KOLOKANI
  17. Oumou SOUMARE, NARA
  18. Haoua TRAORE, SIKASSO
  19. Fatoumata KANOUTE, SIKASSO
  20. Kadidia OUOLOGUEM, SIKASSO
  21. Maïmouna MARIKO, BOUGOUNI
  22. Diéminètou FOMBA, BOUGOUNI
  23. Bintou DEMBELE, KOUTIALA
  24. Maïmouna OUOLOGUEM, KOUTIALA
  25. Sayon KEITA, YANFOLILA
  26. Maïmouna DRAME, SEGOU
  27. Ami DIARRA, SEGOU
  28. Salimata TRAORE, SEGOU
  29. Aïchatou CISSE, BAROUELI
  30. Mariam COULIBALY, BLA
  31. Kadidia SANGARE, SAN
  32. Djénèba DAOU, SAN
  33. Mariam DIASSANA, TOMINIAN
  34. Belco SAMASSEKOU, MOPTI
  35. Yapema DJIGUIBA, BANDIAGARA
  36. Alida SOMBORO, BANKASS
  37. Yogoïré DOUGNON, KORO
  38. Djouwaratou ZORME, KORO
  39. Fatimata Aliou TOURE, GAO
  40. Assitan DIALLO, Commune II
  41. Oumou COULIBALY, Commune V
  42. Mariam KAGNASSI, Commune VI

Il reste juste à attendre de ces braves femmes un travail exemplaire, des résultats satisfaisants. Attendues, elles doivent tout mettre en œuvre pour être à la hauteur des attentes. Pour cela, elles doivent se retrouver en dehors de leur parti politique pour accomplir leurs missions au service de la patrie. Mais, surtout pour mériter de la confiance placée en elles par le président IBK et l’ensemble de leurs électeurs.

Aminata SANOU Stagiaire

Zénith Balé

Suivez-nous sur Facebook sur