Arcane politique : Dr Bocary Tréta démissionnaire du parti RPM

Ça ne va pas au sein du parti au pouvoir, le Rassemblement Pour le Mali (RPM). Des frustrations nées du choix des candidats pour le perchoir de l’Assemblée nationale du parti pour les législatives ont fini par éclater au grand jour. Pour preuve, l’un des pères fondateurs du parti, Dr BocaryTréta claquerait la porte du parti pour  des raisons personnelles.

Selon nos informations,  sa décision de quitter le RPM est irréversible et il ne reviendrait pour rien au monde au RPM.

Plusieurs membres sur la ligne de départ du parti.

 

Le Rassemblement pour le Mali, RPM, vient selon toutes vraisemblances d’essuyer une lourde défaite dans la capitale, à l’issue du second tour des législatives.

Rappelons que le parti au pouvoir, qui disposait de neuf députés sur les quatorze de Bamako à l’Assemblée nationale, devrait se contenter d’un seul élu en la personne de Karim Keita, fils du président de la République, qui remporterait la commune II du district en alliance avec le MPM, le Mouvement pour le Mali et l’Adema Pasj.

Le fait de n’avoir qu’un seul député à Bamako a  fragilisé le RPM. C’est inacceptable et inadmissible en réalité. Quand on est  la première force politique du pays, il faudrait qu’on  puisse être mieux vu dans le district, dans la capitale. C’est un signal fort, mais aussi un  signal de détresse. Il va vraiment de soi que le RPM doit être mieux structuré, mieux organisé et qu’on met fin à certaines pratiques pour revenir à leur position initiale.

Selon nos enquêtes, le départ Tréta est lié au mauvais résultat lors de l’élection législative récente et entre autres. 

À suivre !

Gaoussou Kanté

Source: Journal Le Carréfour- Mali

 

Suivez-nous sur Facebook sur