Après sa démission du RPM : L’Honorable Bafotigui Diallo rejoint le navire Yelema

C’est au siège du parti Yelema de la commune VI, ce jour 13 Juillet 2019, que l’annonce a été faite. Profitant d’un point de presse organisé pour la circonstance. L’honorable Bafotigui Diallo, sans trop de détails, a expliqué les raisons de sa démission du R.P.M  et le choix de Yelema : « J’ai décidé de vous appeler ce matin pour vous faire part d’un nouveau chapitre de ma vie politique » a déclaré, face à la presse, l’honorable Bafotigui Diallo. 

Ce chapitre qui se tourne, s’en va, à l’entendre parler, sans aucun regret, car  s’agissant du respect d’un principe qu’il s’était imposé dans l’arène politique : combattre la corruption même dans sa famille politique.

S’exprimant sur le choix porté sur le parti Yelema, l’élu en commune VI du district de Bamako dira que c’est la raison qui a plutôt prévalu : « j’ai décidé d’intégrer en toute liberté le parti Yelema (le changement). Un parti qui m’a séduit de par ses valeurs qui sont la vérité, la transparence en toute circonstance, l’intérêt général au-dessus des intérêts privés, la responsabilisation à la base et surtout la méritocratie » a-t-il soutenu.

Et louant les qualités et les mérites du Président de son nouveau parti politique, l’honorable Bafotigui Diallo a salué le leadership, la clairvoyance et le patriotisme de l’ancien Premier Ministre Moussa Mara : « le parti Yelema regroupe des cadres de valeurs et je tiens à ce niveau à saluer le leadership du camarade Président Moussa Mara qui est un leader clairvoyant, constant et patriote. » 

Comme solution de sortie de crise définitive au Mali, Bafotigui Diallo a proposé, au cours de ce point de presse, la délocalisation des séances plénières de notre Assemblée Nationale. « Je propose au Président de l’Assemblée Nationale de tenir toutes les séances plénières de toute une année dans les cercles du centre et du nord et même dans la salle de réunion du gouvernorat de Kidal » a-t-il martelé.

Boubacr Kanouté.  

Source: Le Figaro du Mali

Suivez-nous sur Facebook sur