Amadou Thiam, président du FDP-MALIKURA : « Nous nous engageons à soutenir toutes les actions et réformes en cours…»

Le 1er congrès ordinaire du parti des forces démocratiques pour la prospérité a porté le choix sur Amadou Thiam pour conduire les destinés du parti pendant les prochaines années. Ce samedi 8 février 2020 qui a marqué la fin des travaux de deux jours restera, selon le Président Thiam, gravé en lettres d’or dans  les annales de l’histoire de notre pays. Parce que c’est la date à laquelle a été porté sur les fonts baptismaux le parti politique qui va désormais « rassembler toutes les forces démocratiques résolument engagées pour la prospérité au Mali ».



Selon le Président du parti FDP-Malikura, sa génération est à l’aube d’une renaissance et elle est déterminée à réinventer l’avenir de notre pays, en mettant la morale et l’éthique à l’orée de chaque initiative. Pour lui, une autre politique est possible. Aussi, l’ensemble des acteurs doivent œuvrer pour imprimer à leurs actions politiques au quotidien, le respect de certains de nos principes et valeurs sociétales comme le travail, la justice, la solidarité, l’équité, le respect de la chose publique et la parole donnée, etc.

Pour le Président Thiam,  le paysage politique maliens est certainement fleurit, d’aucuns se diront certainement, encore un parti politique de plus. Sans prétentions, le parti FDP-Malikura souhaite convaincre les Maliens que le monde politique malien a besoin d’un regain de vitalité et de vision pour mettre un terme à une certaine morosité idéologique.  L’expérience de ses fondateurs en politique et dans d’autres secteurs  de développement aussi bien dans le public que dans le privé n’est plus à prouver, car ils vivent au quotidien le mal être du citoyen malien lambda.

Amadou Thiam de dire que le nouveau né est arrivé avec une dentition parfaite, la preuve en est faite par les jalons déjà  posés par le Parti en formation, et surtout sa rapide intégration dans le noyau des parties écoutées et respectées. Et que le FDP-Malikura ne sera point un parti de plus. Il se projette à très court terme comme un parti de référence dans le landerneau politique malien. Le souhait de ses fondateurs est de faire des Forces Démocratiques pour la Prospérité FDP-Malikura une référence par son maillage territorial, mais aussi par sa présence au sein de toutes les institutions ainsi que toutes les entités politiques et administratives de la gouvernance.

L’actuel ministre en charge des Réformes institutionnelles et des Relations avec la société civile de rappeler que notre pays, le Mali, est à un tournant difficile et décisif de son évolution. La guerre asymétrique qui nous est imposée  par les extrémistes violents dans la bande sahélo-saharienne a provoquée une fragilisation de l’État dans sa volonté de garantir l’état de Droit  et un développement économique et social durable. Cette crise multidimensionnelle a exacerbé les rancœurs par la complexification des rapports entre les différentes communautés dans les localités impactées. , Cependant, M. Thiam ne doute point de notre pays, car chaque Malien doit rester fort et digne pour soutenir et réconforter notre armée, ainsi, que toutes les forces venues d’ailleurs, au nom de la solidarité internationale pour l’accompagner, afin que nous soyons sûrs de notre destin, porter haut nos couleurs et faire en sorte que les générations futures aient en héritage un Mali debout.  Il a salué, le récent redéploiement des Forces Armées et de Défense reconstituées dans toutes les zones et particulièrement à Kidal. Cette action marque une avancée significative dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger.

A la faveur du récent Dialogue National Inclusif (DNI) assorti de résolutions et recommandations très pertinentes, le politique et les gouvernants, ensemble, gagneront plus dans la pro activité, l’anticipation et l’adoption de réformes en lien avec lesdites résolutions. En effet, la mise en œuvre  effective des conclusions du DNI  de façon significative permettra la sortie définitive de notre pays des méandres de cette crise.

Au terme de deux jours de travaux intenses et cordiaux, le Président Thiam s’est dit très heureux de constater que, conformément au programme, les délégués sont parvenus à mettre en place tous ses organes du parti.  Le congrès a pris des résolutions fortes relatives à la situation sécuritaire, globale du pays, à l’école, à la jeunesse, aux femmes, aux notabilités traditionnelles, aux reformes politiques et institutionnelles; etc. le congrès a aussi su définir clairement les ambitions pour les élections législatives qui arrivent à grand pas et les stratégies idoines les concrétiser.

Le Président Amadou Thiam a aussi exprimé toute sa reconnaissance au Président de la République, Chef de l’État, Son Excellence Ibrahim Boubacar Keïta, pour la confiance placée en sa personne pour conduire les réformes institutionnelles et politiques. En tant que parti désormais signataire de l’Accord Politique de Gouvernance, le FDP-Malikura s’engage à coopérer avec les partis et regroupements politiques signataires dudit Accord; afin d’assurer au Président de la république une majorité confortable à l’assemblée nationale. Aussi  à soutenir toutes les actions et réformes en cours ou en perspective à l’initiative du Gouvernement de la République sous la conduite du Dr Boubou Cissé, Premier ministre, chef du Gouvernement.

 

André Traoré

Source: Soleil Hebdo

Suivez-nous sur Facebook sur