Affaire Bakary Togola : Une nouvelle ce mardi

Incarcéré pour détournement présumé de plus 9 milliards par vol, faux et usage de faux, il y’a plus d’un mois, le président de l’APCAM est sous le coup d’une plainte très imminente sur la table du procureur anti-corruption. Elle pourrait intervenir mardi, selon nos sources, qui parlent par ailleurs d’une somme de 18 milliards de nos francs reprochés à Monsieur Togola.

Sans donner plus de détails sur sa plainte, l’intéressé assure qu’à la date d’aujourd’hui, il est reproché à Bakary Togola au total 108 milliards FCFA sans compter une autre plainte en gestation.

Et les 18 milliards, selon lui, remonte à l’époque de Bokari Tréta au ministère du Développement rural. Selon le nouveau bourreau du paysans-politique, l’APCAM aurait bénéficié d’un financement de la coopération japonaise dont affirme détenir des preuves que l’argent est bel et bien sorti du trésor et que les travaux soient n’ont jamais été exécutés. Toutes choses que Bakary Togola doit éventuellement justifier lors des débats, à ses yeux.

Il faut rappeler qu’il séjourne à Bamako-Coura pour présomption d’utilisation frauduleuse avec le bénéfice de la présomption d’utilisation frauduleuse des montants annuellement mis à la disposition de la Confédération des sociétés coopératives de producteurs de coton au profit des paysans en zone CMDT. Sur un total de plus de 13 milliards, de 2013 à 2018, seuls 4 milliards environ leur semblent réellement revenus ou du moins ont pu être justifiés par les services du bouillant président de la C-SCPC. Et, faute de justificatifs, environ 9 milliards restent en souffrance.

Amidou keita

Source: Le Témoin

Suivez-nous sur Facebook sur