2ème tour du scrutin présidentiel : Aliou Diallo ne donne pas de consigne de vote

Au lendemain de la proclamation des résultats définitifs du premier tour de l’élection présidentielle, le candidat de l’Alliance Démocratique pour la Paix (ADP-MALIBA) Aliou Diallo a organisé un point de presse pour préciser sa position par rapport au second tour. Il ne soutient ni IBK encore moins Soumaïla  Cissé

            ” Je laisse les Maliens s’exprimer comme ils le souhaitent “ ainsi, Aliou Diallo libère ses militants quand au second tour de la présidentielle.

En effet, arrivé troisième (3ème) dernière Soumaïla Cissé avec 8,03% Aliou Diallo estime ses voix ont été volées et distribuées entre d’autres candidats pour l’empêcher d’être au second tour. “Tout a été fait pour nous écarter”, s’exclame-t-il. Pour lui, le score qui lui est attribué est loin de refléter la réalité. Sinon, le candidat de ADP-MALIBA pense qu’il mérite mieux que la 3ème place.

Aussi, Aliou Diallo dénonce le bourrage d’urnes, la fraude, l’achat de conscience. ” Ce scrutin est la pire atteinte à la démocratie malienne”, déplore M. Diallo. Alors pour sauver cette démocratie, il pense que les résultats du premier tour soient d’abord mis au clair pour ensuite aborder le second tour. Faute de quoi il se retire de la course pour laisser les électeurs de choisir librement entre Soumaïla et IBK.

Toutefois, le troisième du premier tour se félicite et félicite ses militants pour le travail abattu sur le terrain qui les a passés d’outsider en favori. “Je suis fier de mon équipe de campagne. Nous avons mené la meilleure campagne “, avance-t-il. C’est pourquoi, il a demandé à ses militants de se consacrer à la préparation de la législative afin d’avoir la majorité dans l’Assemblée Nationale. De ce fait, il souhaite constituer ce qu’il appelle “ antivirus contre la fraude et le bourrage d’urnes “.

Yacouba TRAORE

Source: Zénith Balé

Suivez-nous sur Facebook sur