2 ans après la conférence d’entente nationale: « bilan mitigé »

27 mars 2017-27 mars 2019, voici bientôt deux ans jour pour jour que la Conférence d’Entente Nationale s’est tenue à Bamako. Elle avait pour but de trouver un compromis à la problématique de l’Azawad, de dégager des éléments d’une solution permettant au Mali de transcender sa douloureuse épreuve, de promouvoir une véritable réconciliation nationale. Pour certains observateurs, cette conférence n’a pas répondu aux attentes des populations. Selon eux, le Mali est allé vite en besogne, il fallait d’abord désarmer les groupes armés, expliquent-ils. Que restent-t-ils des conclusions de cette rencontre ? A-t-elle contribuée à la réconciliation nationale ?

Éléments de réponse avec Me Abdourhamane Ben Mamata Touré avocat au Bareau du Mali.

 

Source: studiotamani

Suivez-nous sur Facebook sur