Le Challenger de la semaine : Assanatou Jeannette Diarra, athlète : Une fierté nationale !

Il faut avoir une foi inébranlable comme celle d’Assanatou Jeannette Diarra, 20 ans, pour faire de son handicap un atout majeur.

 

Après avoir abandonné l’école en classe de 9ème année fondamentale, Assanatou Jeannette Diarra, atteinte de surdité, se consacra pleinement à sa passion qui est l’athlétisme. Sur le plan national, elle dame le pion à ses adversaires grâce à la rapidité de ses jambes. Ses performances nationales lui ouvrent les portes des grandes compétitions internationales.

En mars 2019, elle a été championne des Jeux mondiaux, Spécial Olympic, à Dubaï sur les 100 m. Récemment, lors des premiers jeux panafricains, Spécial Olympic en Egypte, la jeune athlète a été la plus rapide sur les 100 m. Sur le relais 4×100, elle a eu la médaille d’argent. Elle fut troisième sur les 200m.

Elle vend bien le Mali sur la scène mondiale !

Fierté nationale, Assanatou Jeannette Diarra honore le drapeau national sur plusieurs pistes internationales et est l’une des ambassadrices qui vendent bien le Mali sur la scène mondiale. Son patriotisme se mesure à son attachement aux couleurs nationales qui flottent derrière elle dans les grands stades.

Voilà un spécimen de jeunes filles qui méritent des encouragements de la part des autorités. Et pourtant, et aussi paradoxal que cela puisse paraître, ses performances semblent méconnues du grand public et des autorités de son pays.

C Doumbia

 

Police Nationale : Des chiffres qui parlent !

Au cours de la seul année 2019, la Police nationale a été vivement sollicitée et opérationnelle sur tous les registres. En attestent éloquemment ces chiffres rendus publics par son Directeur général en personne, l’inspecteur général Moussa Ag Infahi, à la faveur d’une conférence de presse, hier mercredi 12 février dans ses locaux.

Ainsi dans son combat contre le fléau des drogues et précurseurs, hautement préjudiciable à notre jeunesse, elle a procédé à d’importantes saisies : 1.233, 402 kg de cannabis (sous la forme d’herbes), 273 doses dérivées d’héroïne, 364 doses de cocaïne et 809 kg de substances psychotropes et autres produits pharmaceutiques du genre.

Pour assurer la sécurité des personnes et des biens, quelque 18.551 patrouilles ont été effectuées dans le District de Bamako et périphéries,  16.572 dans les régions, soit 35.123 patrouilles. Au cours de ces opérations d’envergure et de routine, 23.407 personnes ont été interpellées dans la seule capitale et 9.246 autres dans les régions, soit 32.653. Concernant la circulation sur la voie publique, elle a enregistré 13.628 cas d’accidents dans le District de Bamako et 4.324 dans les régions. Ce qui totalise  17.952 accidents sur lesquels 10.770 blessés ont été recensés.

Bintou Diarra

 Le Challenger

Suivez-nous sur Facebook sur