A partir du Maroc, Maître Gims se lance dans les affaires

Le rappeur congolais Maître Gims et une entreprise marocaine (Lamalif) viennent de s’allier et de créer un groupe du nom de Lamalif Afrique, avec ce qui est dit à l’heure actuelle de nobles ambitions, outre les affaires.

A Marrakech, ce mardi 16 avril, le célèbre rappeur congolais Maître Gims et le groupe marocain spécialisé dans l’urbanisme Lamalif ont signé un protocole d’accord portant sur la création du groupe Lamalif Afrique.

Selon Hespress, ce dessein commun du président du groupe Moulay Lakbir Alaoui Ismaili et de Maître Gims (peut-être vaut-il mieux ici de l’appeler de son vrai nom, Gandhi Djuna) vient d’une volonté commune qui profitera aux pays africains et permettra « un échange de compétences et de savoir-faire dans le secteur de l’urbanisme entre pays africains alliés ».

Maître Gims estime que Lamalif Afrique « ne pourra que servir le capital de ressources humaines africaines ». Ce dernier va plus loin : « Avec Lamalif Afrique, des projets innovants verront le jour avec l’expertise de Lamalif Group et les jeunes compétences africaines. Il s’agit de mettre en place des villes modernes à la pointe de la nouvelle technologie et de former les jeunes africains et leur assurer un emploi dans leurs pays d’origine ».

Pour comprendre un peu mieux de quoi il est question, d’autres propos du rappeur doivent être mis en évidence : « Nous offrirons des formations adaptées pour les métiers de l’urbanisme, éclairage public et mobilier urbain, ce qui assurera des emplois décents et prouvera que la compétence africaine peut construire l’Afrique de demain ».

L’homme d’affaires marocain, lui, déclare : « Notre ambition est de renforcer les relations bilatérales en termes d’investissements entre le Maroc et des pays amis, à travers des actions sur le terrain, et des stratégies de développement urbanistiques, pérennes et innovantes ».

A savoir que ce groupe de naissance récente a déjà entériné des partenariats avec plusieurs pays africains dont on peut citer le Mali, le Tchad, le Sénégal et la Côte d’Ivoire.

L’année dernière, plusieurs rumeurs faisaient état de l’achat d’un terrain à Marrakech, où Maitre Gims vit depuis plusieurs années avec sa famille. Ce terrain servirait à la construction d’un hôtel. L’information n’avait pas été confirmée par le principal intéressé.

Source: bladi
Suivez-nous sur Facebook sur