Un enseignant enlevé à Niafunké par des hommes armés

Des hommes armés non identifiés ont enlevé un enseignant dans la matinée de ce mardi 15 octobre à Arabébé, localité située dans le cercle de Niafunké.

D’après des sources locales, les auteurs du rapt étaient sur des motos. Certains affirment qu’un premier enseignant a été forcé à montrer son collègue du nom de Boukary Kisso. Ce dernier a été kidnappé par les ravisseurs qui ont laissé partir l’autre enseignant.

L’enseignant enlevé travaille à l’école d’Arabébé. Ce village situé dans la commune de Soboundou, cercle de Niafunké avait été ciblé le 6 octobre par des terroristes avec d’autres villages de la région de Tombouctou.

Armés et venus en nombre dans la nuit du 6 au 7 octobre, les djihadistes ont d’abord organisé une prêche à la mosquée du village portant sur l’interdiction de l’enseignement occidental à l’école.

Avant de repartir, ils ont attaqué l’école du village où ils ont brûlé les salles de classe avec les table-bancs, les documents et tiré sur les portes.

Source: Malivox

Suivez-nous sur Facebook sur