TOMBOUCTOU : LES RADIOS LOCALES DOTÉES DE KITS DE PROTECTION CONTRE LA COVID-19

Hier jeudi 28 Mai à Tombouctou, la MINUSMA a doté les huit radios de la ville en matériel de prévention et de protection contre la maladie du Coronavirus. La remise a eu lieu au cours d’une cérémonie organisée à l’aéroport.

 

Alors qu’il doit informer et sensibiliser les communautés locales sur la COVID-19 ainsi que les mesures à adopter, le personnel des radios n’est pas à l’abri de la maladie.

Boukary Mouhamadou, le médecin principal de l’Unité médicale de niveau 1 de la MINUSMA rappelle d’ailleurs que « les hommes de médias doivent être très prudents dans le contexte actuel de pandémie. Cela veut dire qu’il faut porter son masque, ses gants et sa solution hydro alcoolique pour se désinfecter les mains et le matériel après chaque activité ».

Force est de constater cependant que peu de radios pouvaient équiper leurs journalistes de ce matériel. Le coordinateur de l’Union des Radios et Télévisions Libres (URTEL) estime que dans l’exercice de leurs fonctions, le personnel des médias est vulnérable, autant que leurs homologues de la santé. « Nous devons recueillir l’information sur la maladie auprès des médecins, souvent auprès de personnes qui peuvent porter la maladie sans en présenter les signes. Or en en l’absence de certaines précautions, le risque d’être contaminé est évident, » affirme-t-il.

Pour aider à prévenir et atténuer ces risques, Le bureau régional de la MINUSMA à Tombouctou, a remis un lot de kits individuels et collectifs aux radios locales de la ville : masques, gel hydro alcoolique, gants.

«… En vous remettant ce lot composé de kits collectifs et individuels, la MINUSMA veut contribuer à sécuriser votre environnement de travail. Dans la quête de l’information, les journalistes que vous êtes, n’échappez pas au risque d’être contaminés… Notre espoir est que vous continuerez à apporter la bonne information aux populations mais surtout en adoptant les mesures-barrières, pour vous protéger, et protéger les autres ». C’est en ces mots que M. Alassane GOBI, représentant le Chef du Bureau régional de la MINUSMA à Tombouctou a exhorté les journalistes présents à la cérémonie.

Avec l’intensification des tests, Tombouctou fait face à une montée importante de contamination à la COVID-19. Avec cet appui de la MINUSMA, le personnel des radios peut continuer à informer et sensibiliser les populations.

Depuis le début de la pandémie au Mali, la Mission onusienne est engagée aux côtés du gouvernement et des autorités locales dans les efforts de riposte contre le virus.

Il y a quelques semaines, le Mécanisme Opérationnel de Coordination de la ville avait été doté par la section RSS-DDR de la MINUSMA d’un important lot de matériels de protection et de prévention.

Echos Médias

Suivez-nous sur Facebook sur