TERRORISME : UN MEMBRE DU BATAILLON DE L’ARMÉE  RECONSTITUÉE  DE KIDAL ASSASSINÉ PAR  L’ÉTAT ISLAMIQUE 

C’est dans la région de GAO  précisément près d’Ansongo  que     le soldat Ahmoudou  ag Wadossene a été assassiné de retour d’un  séjour au Niger selon  nos sources. Le défunt était membre du  bataillon de l’armée malienne reconstituée  qui a    pris ses quartiers au camp N°1   de Kidal en février 2020. L’état islamique au grand Sahara  a  été indexé comme étant l’auteur de cet assassinat.

Selon  nos sources,     l’incident est survenu le jeudi dernier à quelques kilomètres de la ville d’Ansongo.   Au volant  de  son véhicule pour retourner à Kidal après un court séjour au Niger,  l’élément du bataillon   de l’armée reconstituée a été intercepté  par des individus qui l’ont  assassiné.   Nos sources indiquent que  « les auteurs  sont des membres de l’état islamique au Grand Sahara (EIGS) qui se dispute le contrôle du territoire du nord avec le Groupe de Soutien (…)

MAHAMANE TOURE 

NOUVEL HORIZON

Suivez-nous sur Facebook sur