Situation de Kidal: Les diamants de Taylor et de Kadhafi en jeu !

La situation de la région de Kidal préoccupe plus d’un malien. Chacun d’entre nous respire à ce que notre nation reste une et indivisible. Tout simplement, depuis des millénaires, ce pays multicolore est un brassage de différentes ethnies où chaque entité contribue à son développement. Alors, brusquement, le Mali a été soumis à des actes de barbarisme, de djihadisme. Sinon, depuis l’indépendance, les rebellions semblent cycliques. Mais, pourquoi le barbarisme, le djihadisme et l’occupation de notre territoire par des forces étrangères qui ne jouent pas franc jeu avec nous ?
A la suite du putsch ayant mis le pays à genou, le Mali est tombé dans la disgrâce. Pourtant, bien que Kadhafi ait été assassiné depuis le 20 Octobre 2011, ATT était parvenu à maîtriser la situation, tant bien que mal.

Avide de pouvoir, IBK n’a jamais raté l’occasion de jeter ATT dans la pâture. Certainement qu’il ignorait quelques règles sacro-saintes de la gestion d’une nation. Car, celui qui est devant une barre et celui qui se trouve derrière n’ont pas les mêmes appréhensions. D’ailleurs, IBK a eu l’amabilité d’attirer l’attention de ceux qui prétendent devenir président de la République.

En effet, s’il y a un malheur qui nous frappe aujourd’hui, ce sont les situations préoccupantes et critiques du nord et du centre de notre pays. Sans vraiment occulter la gestion chaotique à travers la mal gouvernance. Du moins, il est aujourd’hui séant d’ouvrir les yeux et de faire face à la réalité. Car, de 2013 à nos jours, le Mali est en train de perdre tous ses repères. Vilipendé à travers le monde, le Mali perd tous ses bras valides dans une guerre asymétrique montée et entretenue par les occidentaux pour assouvir leurs intérêts sordides. Qui ne voit pas Iyad à Kidal ? Qui ne le côtoie pas parmi les puissances présentes au Mali ?

Au vu de cet aspect, il est impérieux pour le Mali d’éviter de s’autodétruire, Iyad est malien. Il détiendrait une partie importante du trésor laissé par feu Mouammar Kadhafi qu’il est en train de gérer à sa guise. De ce fait, ni la France, ni les USA, ni la Russie encore moins le Qatar et les Emirats Arabes Unis ne peuvent se défaire de lui. Sachant qu’Iyad est un des bras droits du Colonel Kadhafi, celui-ci le lui aurait confié la gestion d’une partie de ses biens dont des tonnes d’or et de diamants. Se rappelant que Kadhafi s’était procuré d’énormes quantités de diamant de Charles Taylor qui l’avait obtenu de la Sierra-Léone, Iyad est aujourd’hui une ‘‘multinationale’’. D’où ses relations confidentes avec les USA, la France, le Qatar, les Emirats Arabes Unis, l’Algérie, l’Afghanistan, etc. Ainsi, il a avec lui de véritables combattants aguerris qui ont bourlingué leur boss dans beaucoup de continents, de pays qui étaient en guerre ou en guerre. C’est pourquoi, pour éviter d’anéantir notre armée, d’éliminer tous nos hommes, il est impérieux de préserver nos intérêts en appelant Iyad et sa clique pour un dialogue franc et constructif.

En outre, pour un petit rappel, voici quelques articles de nos confrères français parlant de diamant.

«Naomi Campbell et les diamants de Charles Taylor

Par L’EXPRESS.fr ,publié le 05/08/2010 à 10:30

Elle ne voulait pas témoigner devant le Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL). Citée à comparaître, Naomi Campbell a tout de même dû se présenter à La Haye, ce jeudi, dans le cadre du procès de l’ex-président libérien Charles Taylor, jugé pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité. En cause: un diamant que le mannequin britannique aurait reçu des mains de l’accusé, après un dîner organisé par Nelson Mandela en 1997.

Charles Taylor est soupçonné d’avoir dirigé en sous-main les rebelles du Front révolutionnaire uni (RUF) en Sierra Leone en leur fournissant armes et munitions en échange de diamants. L’ex-président libérien a toujours affirmé ne jamais avoir possédé de diamants bruts. Le témoignage de Naomi Campbell constitue un élément important aux yeux de l’accusation.

Ce qu’a dit le top model

Ce jeudi matin, Naomi Campbell a donc donné sa version des faits. “J’étais en train de dormir, on a frappé à ma porte et j’ai ouvert. Et deux hommes étaient là et m’ont donné une petite bourse et ont dit: ‘Un cadeau pour vous’. (…) J’ai ouvert la petite bourse le lendemain matin. J’ai vu quelques petites pierres, de toutes petites pierres à l’aspect sale.”

Naomi Campbell affirme avoir parlé de ce cadeau à son agent Carole White et l’actrice Mia Farrow, le lendemain lors du petit déjeuner. “L’une d’elles a dit que c’était clairement de la part du (président libérien de l’époque) Charles Taylor et j’ai dit: ‘je suppose que oui'”, a ajouté le to model.

SUR LA TRACE DU MAGOT DE KADHAFI

L’ex-dictateur libyen Mouammar Kadhafi aurait caché une fortune incroyable avant sa mort en 2011. Les spéculations vont en effet bon train depuis cette date sur le trésor amassé par l’homme politique, mais également sur sa cachette. Selon certaines estimations, ce pactole constitué d’or, de liasses de dollars et de diamants s’élèverait à près de 150 milliards de dollars. De quoi susciter les convoitises et surtout attirer les chasseurs de trésors qui voient là un nouveau défi à relever !

C’est ainsi qu’en 2014, l’américain Erik Iskander Goaied a décidé de créer une entreprise pour localiser ce trésor de guerre, affirmant également avoir signé un contrat avec le gouvernement libyen pour toucher une part de ce qu’il trouverait de cette fortune cachée de Kadhafi. Goaied prétend avoir déjà découvert 12,5 milliards de dollars en liquide dans un hangar de l’aéroport de Johannesbourg, en Afrique du Sud ; mais il a refusé de montrer le document qui en établirait la preuve aux journalistes. Selon les États-Unis, Goiaed aurait largement exagéré le montant du trésor du dictateur afin de s’attirer le plus de soutien possible. Affaire à suivre».

Il est clair que les troubles du Mali tournent autour des diamants de Taylor et de Kadhafi qui seraient sous le contrôle d’Iyad Ag Ghaly à Kidal. Ne visant que leurs intérêts, toutes les puissances courtiseraient Iyad pour cette richesse de 02 containers bien remplis, selon nos sources. C’est pourquoi, aucune de ces puissances n’osent l’assassiner sinon il est à Kidal et très libre de ses mouvements. Alors, ayant une fortune aussi colossale, ni le Mali ni le G5 ne pourront mettre fin à cette stratégie dans la bande sahélo-saharienne. Car, le Qatar et les Emirats qui sont les vrais alliés d’Iyad ne rêvent que de faire du Mali un pays islamiste pour prendre l’Afrique de l’Ouest et le reste du monde. C’est pourquoi, il nous est impossible de les combattre avec nos maigres moyens, avec nos jeunes sans emplois qu’ils utilisent à souhait. De la région de Mopti jusqu’à Kidal, ils sont en train de recruter les gens, ils ont les moyens (armes, argent, drogue, etc.). Alors, ouvrons les yeux, sinon le pire est à venir (que Dieu nous en préserve, amina yarabi).

B. DABO

Source: Le Zenith Bale
Suivez-nous sur Facebook sur