Mort de Sidaham Ag Tahama : Un coup dur à Iyad Ghaly

Sidaham Ag Tahama, un des chefs de guerre d’Iyad Ag Ghaly qui a conduit l’attaque perpétrée contre le camp des gardes à Ménaka, le 28 janvier dernier, vient de mourir par suite des blessures essuyées à cette occasion. La mort de ce lieutenant d’Iyad porte un coup sérieux à cette organisation terroriste à laquelle s’était rallié le mouvement islamique du grand sahara et certains combattants de la CMA évoluant dans les secteurs de Ménaka et d’Ansongo. Sidaham Ag Tahama avait aussi conduit l’attaque contre les Famas à Gourma-Rharouss en avril 2017 ainsi que celle perpétrée contre la patrouille conjointe Famas-Minusma.

M.D.

 

Source:  L’Indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook sur