Mopti : Deux militaires maliens tués dans le crash d’un Super Tucano à Sevaré hier

Un avion militaire malien de type Super Tucano s’est écrasé hier, mardi 7 avril 2020 à Sevaré, dans la région de Mopti, causant la mort des deux membres d’équipage.

Le crash du super Tucano de l’armée malienne hier aux alentours de l’aéroport de Sévaré a couté la vie à deux pilotes maliens. « Les deux pilotes , le capitaine Moussa Maïga et le sous-lieutenant Mamadou Boubacar Traoré, rentraient d’une mission de reconnaissance cumulée à une mission de transport logistique à Tombouctou. Ils ont exécutés la mission à hauteur de souhait et ont même prit un repas avec leurs pairs de la cité des 333 saints. C’est aux alentours de l’aéroport de Sévaré que le super tucano s’est écrasé vers 11h 25 minutes», a indiqué, lors d’un point de presse, le général Souleymane Doucouré, le chef d’État-major de l’armée de l’air. Pour lui, la compétence des deux défunts pilotes n’a jamais été mise en cause. « Un accident reste un accident. Mais une enquête militaire a été ouverte aujourd’hui même pour faire la lumières sur les circonstances du crash. La commission d’enquête est parti à Sévaré et fera toute la lumière sur le crash du super tucano, la société brésilienne Embraser qui fabrique les supers tucanos a été prévenu», a déclaré le général Doucouré.
Le chef d’État-major de l’armée de l’air du Mali, a rendu hommage aux deux jeunes pilotes tombés sur le champ de l’honneur. « Ils sont tombés sur le champ de l’honneur. l’État ne les oubliera pas.»

Le général Souleymane Doucouré a salué les qualités des deux défunts pilotes et a révélé certains de leurs faits d’armes dont le dernier remonte à l’attaque de Mondoro. Il a, en effet, rappelé que le capitaine Moussa Maïga, aux commandes de son super tucano, a joué un grand rôle en neutralisant l’ennemi et en permettant aux Famas de reprendre le contrôle de la situation.
Moussa Samba Diallo

Source: Lerepublicainmali

Suivez-nous sur Facebook sur