Mopti : Activités juvéniles pour raffermir la cohésion sociale

Une jeunesse démobilisée, inoccupée et sans réelle perspective d’avenir peut constituer, si elle est laissée à elle-même, un facteur de troubles et de conflits qui malheureusement a pris de l’ampleur dans la Région de Mopti. Pour renverser cette tendance, les autorités régionales mettent un accent particulier sur l’organisation des activités socio-éducatives pour occuper le temps des vacances scolaires. Ainsi, outre le tournoi de football pour la paix et la cohésion qui regroupe les équipes des huit cercles de la Région dans la Venise malienne, le Camp de jeunesse de Soufouroulaye dans le cercle de Mopti en 5è Région abrite depuis le 14 septembre dernier une semaine régionale de la jeunesse pour la paix et la cohésion sociale.

Initiée par la direction régionale de la jeunesse et le gouvernorat de Mopti en collaboration avec le Conseil régional de la jeunesse et le ministère de la Jeunesse et des Sports avec l’appui financier du Premier ministre, Dr Boubou Cissé, cette rencontre regroupe 200 jeunes venus de l’ensemble des cercles de la Région. Elle se veut un cadre de brassage, de divertissement, d’échanges pour tisser et consolider des liens d’amitié et de fraternité entre les jeunes de la Région. Ce regroupement, premier du genre dans la Région en proie à des conflits communautaires qui ont perturbé les liens sociaux, affecté le tissu social et le vivre ensemble a permis à la jeunesse d’engager la réflexion sur la recherche de solution aux conflits, dont elle est actrice et victime.

Pendant 10 jours, du 14 au 23 septembre les participants à la semaine de la jeunesse pour la cohésion sociale ont fraternisé dans les salles de conférences autour des thématiques de paix et réconciliation et des activités citoyennes de reboisement et d’assainissement prévues dans l’agenda de leur séjour à Soufouroulaye. Ils ont eu droit à des rencontres sportives, des prestations d’artistes et des visites découvertes pour approfondir leur connaissance de l’histoire de la Région et ses sites touristiques. Les jeunes ont reçu la visite du gouverneur de la Région, le général de brigade Abdoulaye Cissé. Le visiteur du jour a donné le ton des journées de reboisement qui ont lieu lors de ce regroupement qui prévoyait la mise en terre d’environ 1.000 plants. Le chef de l’exécutif régional a donné le coup d’envoi de cette activité de reboisement en plantant un pied d’arbre avant de s’entretenir avec les jeunes. Au cours de ce bref entretien, le gouverneur a rappelé les objectifs de cette rencontre avec en toile de fond la recherche de la paix et la cohésion sociale, une préoccupation majeure des plus hautes autorités du pays. Il a demandé aux jeunes d’être chacun et tous des artisans de la paix et du vivre ensemble pour lèguer d’un pays stable utilisant nos mécanismes traditionnels comme moyen de gestion de nos problèmes.

Pour le directeur régional de la jeunesse et des sports de Mopti, Mama Saganta, les autorités et les partenaires ont consenti de gros efforts en matière de création d’emplois, de richesse en faveur de la jeunesse et des programmes d’activités socio-éducatives et sportives saines pour renforcer la résilience de cette couche vulnérable. Cette initiative s’inscrivait dans le créneau de la mise en corrélation du temps de travail et celui des loisirs en vue d’éviter qu’elle ne bascule dans l’obscurantisme et la haine.
Au nom de ses pairs, Mlle Fatoumata Kassambara participante du cercle de Bandiagara a apprécié l’initiative qui, selon elle, reste le meilleur moyen pour que la jeunesse se retrouve et tisse des liens d’amitié et de paix. Elle a souhaité la pérennisation de cette activité et sa délocalisation chaque année dans un cercle de la Région.
Dramane
COULIBALY
AMAP-Mopti

Suivez-nous sur Facebook sur