MANIFESTATION À KIDAL, SUITE AUX PROPOS DU PRÉSIDENT NIGÉRIEN CONTRE LA CMA

Les fanfaronnades d’un groupuscule aux abois

Un groupuscule a manifesté hier jeudi, 26 septembre 2019, à Kidal contre le Président nigérien en demandant le retrait du contingent nigérien de la MINUSMA. Les manifestants qui ne dépassaient pas cinquante personnes selon des sources sur place reprochent au chef de l’Etat nigérien d’avoir donné son avis suite à un constat qu’il a fait après plusieurs attaques contre son armée.

 

« Le statut de Kidal est une menace pour la sécurité intérieure du Niger. Et en plus, nous constatons, avec beaucoup de regrets, qu’il y a des mouvements signataires des accords de paix d’Alger qui ont une position ambiguë et qu’il y a des mouvements signataires des accords de paix d’Alger qui sont de connivence avec les terroristes. Nous ne pouvons plus l’admettre »

a déclaré le président Issoufou Mahamadou, à Bamako ce, après l’avoir indiqué à Jeune Afrique

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU VENDREDI 27 SEPTEMBRE 2019

Par Mahamane TOURÉ

Source : Nouvel Horizon

Suivez-nous sur Facebook sur