Mali : l’ONU condamne l’attaque à l’engin explosif improvisé contre un de ses convoi

Le secrétaire général des Nations Unies a condamné samedi l’attaque à l’engin explosif improvisé contre un convoi de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), sur l’axe Douentza-Boni, dans la région de Mopti, dans le centre du Mali.

“Un Casque bleu égyptien a été tué et quatre autres blessés. Les forces de la MINUSMA ont répondu, tuant un assaillant et en arrêtant huit autres”, a déclaré le porte-parole du Secrétaire général dans un communiqué publié le même jour.

“Les attaques dirigées contre les Casques bleus des Nations Unies peuvent constituer des crimes de guerre en vertu du droit international”, a rappelé le secrétaire général.

Antonio Guterres a appelé les autorités maliennes à agir rapidement pour identifier les auteurs de cette attaque et les traduire en justice.

Des propos également évoqués par le Chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh Annadif, pour qui l’attaque lâche “montre une fois de plus que l’action de la MINUSMA met en déroute les terroristes qui cherchent à tout prix à faire dérailler le processus de paix au Mali”.

“La MINUSMA reste plus que jamais déterminée, aux côtés de ses partenaires nationaux, régionaux et internationaux à accompagner le peuple Malien dans son chemin vers la paix ”, a déclaré M. Annadif, rappelant que la MINUSMA a considérablement renforcé ses opérations dans la région Centre du Mali en appui aux forces de défense et de sécurité malienne.

Les deux hommes ont présenté leurs plus sincères condoléances à la famille de la victime ainsi qu’au gouvernement égyptien et souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

Source: Agence de presse Xinhua
Suivez-nous sur Facebook sur