Mali : 7 combattants de la CMA assassinés à Intahaka

Sept (07) combattants du Haut conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA) relevant de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) ont été assassinés dans la nuit de dimanche à lundi par des hommes armés non identifiés à Intahaka dans la région de Gao au nord du Mali a appris, lundi, l’Agence Anadolu auprès des responsables de la CMA.

« Nous sommes profondément attristés de vous informer que notre camarade Ehya Ag Mossa chef militaire du HCUA-CMA de la zone de Doro et 6 de ses éléments ont été assassinés cette nuit dans leur sommeil à Intahaka par des hommes armés non encore identifiés », a indiqué Abdoul Karim Ag Matafa membre fondateur du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) et membre de la CMA.

Joint au téléphone par Agence Anadolu, Abdoul Karim Ag Matafa a déclaré que cet acte terroriste a été perpétré par des terroristes de Daech.

« Il y a quatre motos qui sont arrivés vers 5 heures trouver les éléments de Ehya dans leur sommeil, il a été tué avec 6 de ses compagnons sur la mine de Intahaka. C’est un acte terroriste du mode opératoire de l’Etat islamique », a expliqué la même source.

Et d’ajouter que « nous condamnons fermement cette attaque lâche et barbare contre les membres de la CMA » a conclu Abdoul Karim Ag Matafa membre fondateur du Mouvement National de Libération de l’Azawad (MNLA) et membre de la CMA.

Pour rappel, la CMA est composée des plusieurs mouvements armés séparatistes, qui revendiquaient, depuis 2012, une meilleure intégration politique et économique des régions du nord du Mali, et ont engagé des offensives contre le pouvoir central, allant jusqu’à occuper certaines régions et villes principales du Nord.

Grâce à la médiation engagée par certains pays et organisions internationales, avec l’Algérie comme chef de file, un Accord pour la paix et la réconciliation a été signé entre les principaux mouvements armés et le gouvernement malien le 15 mai et le 20 juin 2015 à Bamako .

 

AA/Bamako/ Amarana Maiga

Suivez-nous sur Facebook sur