Lutte contre le terrorisme : les légionnaires Français entrent en scène

Pour renforcer l’opération Barkhane au Mali, 220 hommes du 2e régiment étranger des parachutistes ont été dépêchés sur le terrain. Leur baptême de feu s’est déroulé, dans la nuit du 14 au 15 janvier derniers, au sud de Mopti, dans la zone frontalière avec le Burkina Faso où la Katiba Macina sème le chaos.
Héliportés et soutenus par des hélicoptères d’attaque, ils sont venus à bout des djihadistes. Pour cela, il a fallu des frappes aériennes, l’aide d’un drone Reaper et de mirages 2000.


Bilan : une trentaine de djihadistes ont été mis hors de combat et une vingtaine de motos saisies.
Le secret du déploiement de ces troupes aguerries et expérimentées dans le Sahel a été, jusque-là, bien gardé. Il a fallu attendre le 22 janvier dernier pour l’annonce de leur présence sur le théâtre des opérations soit faite par le général Lecointre, chef d’état-major de l’armée française.
De source militaire, ces 220 hommes supplémentaires augmenteront les capacités d’intervention de l’armée française au Sahel.
Pour venir à bout du terrorisme, la France renforce Barkhane, qui passe, désormais, de 4.500 à 5.100 hommes. Soit, une augmentation de 600 hommes.
Oumar Babi

Source: Canard Déchainé

 

Suivez-nous sur Facebook sur