Le GATIA rejettent les accusations de la CMA et dément des exactions contre les populations

Le Groupe d’Autodéfense Touareg Imghads et Alliés (GATIA) informe l’opinion publique nationale et internationale qu’il est surpris par la teneur du Communiqué N°07/CD de la CMA en date du 19 avril 2019.

Le GATIA informe la CMA qu’il procède dans la mesure de ses capacités au rétablissement de l’ordre public, toute chose qui ne devrait pas étonner la CMA si prompte et prolixe en matière de création unilatérale de forces et d’ opérations de sécurisation comme la SISMAK, Asdjer, Acharachou etc….

Le GATIA opère actuellement dans les zones citées au su des autorités locales et des responsables de la CMA avec lesquels il vit en parfaite entente.

Le GATIA rappelle à l’opinion publique nationale que c’est la CMA qui a exercée des intimidations et des pressions sur les populations civiles du Gourma et du Liptako à travers le JNIM et l’ EIGS pour qu’elles quittent le GATIA et adhérent au HCUA en 2017.

Le GATIA précise que ses patrouilles opèrent dans le strict respect des droits humains, conformément aux engagements de chaque partie à la sécurisation des populations.

Nos efforts en la matière sont reconnus par les autorités locales et les forces internationales.

Nous restons toujours à la disposition des frères de la CMA pour conduire ensemble des opérations de sécurisation de toutes les populations.

Le GATIA invite la CMA à reconsidérer ses accusations qui ne feront pas prosperer la cohésion sociale.

Bamako, le 19 avril 2019
Chargé de Communication
Amara Ag Hamdouna

Kibaru

Suivez-nous sur Facebook sur