Le bilan de la double attaque meurtrière de Boulkessi et Mondoro revu à la hausse 25 militaires tués, 78 portés disparus, 11 autres retrouvés et une vingtaine de terroristes abattus Un deuil national de trois jours, à compter d’aujourd’hui

Au moins 25 militaires ont été tués, 78 autres sont portés disparus et 11 rescapés dans la double attaque terroriste qui avait visé, le 30 septembre, le bataillon FAMa de la Force Conjointe du G5 Sahel de Boulkessi et le détachement militaire de Mondoro.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur