Goundam: Des bandits armés braquent un motocycliste et emportent le groupe électrogène du réseau Orange Mali

Des individus armés non identifiés ont emporté, dans la nuit du 2 au 3 février, le groupe électrogène du réseau Orange-Mali à Goundam. Dans la journée, un motocycliste en provenance du village de Mekoreye (25 km de la ville de Goundam) a été dépossédé de sa moto toute neuve pendant qu’un autre motocycliste coïncidant au fait s’est vu sa moto vidée de son carburant.

Les installations du réseau Orange-Mali à Goundam sont anéanties par des bandits armés non identifiés qui s’acharnent consécutivement à son sabotage à travers l’enlèvement soit des batteries, panneaux solaires et vider les cuves de carburant. Le dernier acte perpétré date du 6 septembre 2017 lorsque des bandits armés ont emporté les plaques solaires du réseau alors qu’une rencontre des acteurs pour la paix se tenait. Poursuivant leur opération de nuisance, des individus armés ont emporté, dans la nuit du 2 au 3 février, le groupe électrogène du réseau privant ainsi la ville de Goundam de communication. Cependant, il nous revient de source sûre que la Société Orange-Mali aurait conséquemment décidé de suspendre son service dans cette zone car elle aurait été anéantie par ces actes de ruines. Au moment où nous mettions sous presse, des agents techniques dépêchés sur le lieu sont à l’œuvre pour rétablir le réseau.

Nonobstant, dans la même journée, un motocycliste en provenance du village de Mekoreye pour la prière du Saint vendredi à Goundam-ville a été braqué, vendredi, 2 Février, à 25 km par des individus armés non identifiés. Ils lui ont dépossédé de sa moto toute neuve. Un autre motocycliste coïncidant avec l’incident a été épargné mais sa moto vidée du carburant. Selon nos sources, des mouvements de plusieurs véhicules armés sont signalés dans le cercle. Toute chose qui démontre que le banditisme a refait surface à Goundam.

Par A.M. Bangou

 

La rédaction 

Suivez-nous sur Facebook sur