« Facebookan »: polémique autour d’opérations antiterroristes

Si la France tient à sa présence au Sahel à travers des annonces fréquentes sur ses interventions antiterroristes au sahel. Une opération « conjointe » de l’armée malienne et de la force française antidjihadiste Barkhane a permis la « neutralisation » dans le nord-est du Mali d’une « vingtaine de djihadistes », ont annoncé samedi soir sur Twitter les Forces armées maliennes (FAMa). Mais en absence d’images sur cette dernière opération conjointe avec les FAMA dans le nord, ce samedi, les internautes sont très critiques sur la présence de la force Barkhane au Mali. Votre facebookan jour !

Pablo Diawara : Bravo les Famas ! Il faut que la peur change de côté maintenant aller les chercher partout. Arrêter de critiquer nos soldats, ils font des boulot incroyables. Moi je suis fier d’être Maliens et ce n’est pas le cas de beaucoup de Maliens. Qui ne pense que critiquer…salut

Peulh Diakitéé : Franchement vous citez des sources absurdes (le Parisien)! Ayez l’ambition de prendre du recul au lieu d’avaler toute les infos!

Moussa Bagayoko : l’urgence vers Mopti

Pas de divertissement, on vous signale un regroupement de djihadistes dans un secteur de Mopti en pays dogon au même moment, vous nous servez un tweet concernant des djihadistes, dont on ne voit jamais les corps. Si c’est réel, c’est bien, mais l’urgence est vers Mopti. Salam !

Doumbia : La France ne doit absolument pas nous faire avaler n’importe quoi. Quand l’armée a pris le contrôle de Kidal, quand Moussa Mara était premier ministre, qui a tiré sur l’armée malienne brouillant leurs communications ?

Kamiss : Nous avalerons tout de la France, même les serpents crus! Chaque fois qu’elle est dénoncée à Bamako par la population, hop, elle sacrifie 2 ou 3 tamasheqs au Nord du pays et la grogne baisse de niveau, et le plus étonnant c’est que ça marche à tous les coups! Devons-nous continuer à n’être que des sous-hommes aux yeux des Français?

Kotokoto : Très facile de s’attaquer aux Pays Faibles, on ne vous laissera pas diviser le Mali. Merde. Epargnez-nous de vos histoires de terroristes neutralisés. Il est clair pour nous que le problème du Mali est et a toujours été la France et sa politique.

Koni Ouattara : Je ne sais pas si tout le monde a fait le constat mais, chaque fois que les Maliens donnent de la voix et appellent au départ des Français et de la Munima, on nous sert ce genre d’exploits attribués en général à Barkhane «je vois que cette fois-ci ils, on a bien voulu dire que les FAMA ont aussi participé». En clair, il faut prendre ces infos avec beaucoup de prudence, car certaines coïncidences sont plutôt bizarres.

 

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook sur