Double attaque au Mali: au moins 39 morts, selon le rapport de l’armée

Les autorités militaires maliennes ont confirmé, lundi, qu’une double attaque perpétrée par des extrémistes dans le centre du pays a fait au moins 39 morts, dont six soldats.

Selon l’Etat-major militaire malien, au moins six soldats ont trouvé la mort dans deux attaques terroristes perpétrées presque simultanément dans les villes de Mondoro et Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina Faso. Selon la dernière mise à jour militaire, les terroristes ont attaqué les casernes des forces armées à Mondoro et les troupes combinées du G5-Sahel contiguës à Boulkessi, qui a des forces du Mali, du Niger, de la Mauritanie, du Burkina et du Tchad.

Selon des sources militaires et civiles, les assaillants sont arrivés dans les deux villes à bord d’une caravane à motos et ont commencé à tirer sur les deux casernes au milieu de la nuit de samedi à dimanche, tuant six soldats, tous nationaux, et en blessant 18. Cependant, le premier rapport publié par l’armée dimanche faisait état de la mort de trois soldats et de cinq extrémistes, et de sept soldats blessés, ce qui ne représente que huit blessés, mais dans la dernière mise à jour, ces chiffres ont considérablement augmenté.

Source: beninwebtv
Suivez-nous sur Facebook sur