Des voies de Gao en cours de rénovation

Les travaux de rénovation des voires de Gao sont en cours, après les engagement, signés le 13 septembre 2019, entre une délégation gouvernementale conduite par le ministre porte-parole, Yaya Sangaré et les membres de la plateforme «Ensemble pour Gao», après des manifestations organisées à Gao, a constaté l’AMAP.

 

Parmi ces engagements figurent la rénovation de la route de l’aéroport jusqu’au centre-ville, d’une longueur de 7 km, et celle de la voie du rond-point du marché de nuit jusqu’à la sortie de la route, allant à Bourem, d’une distance de 2,60 km.

A la date d’aujourd’hui, les travaux de la route de l’aéroport au centre-ville sont bien avancés. «Malgré l’incivisme de certains usagers de la route, les travaux de cette voie sont au niveau de revêtement. Avant la rencontre des membres du gouvernement et ceux de la plateforme, nous étions à 39% d’exécution des travaux. Actuellement, nous sommes à 45%. Si tout va bien, le tronçon sera totalement terminé en janvier 2020», explique le coordinateur des travaux du groupement en charge du chantier, Bakary Bah. Il a ajouté que plus de 40 jeunes de la Région de Gao travaillent sur ce chantier.

Sur la route, qui part du rondpoint du marché de nuit jusqu’à la sortie de la route menant à Bourem, les travaux sont exécutés à 90%, selon le responsable de l’entreprise contractante, Alassane Touré. A l’en croire, la réception technique de cette route aura lieu avant la fin de cette année 2019.

Un promoteur d’auto-école, Moussa Maiga, s’est dit très content de la réhabilitation de la route aéroport-centre-ville. «Cette voie a été construite en 1967. Sa rénovation est une bonne chose car, tous les visiteurs qui viennent par avion l’empruntent pour se rendre au centre-ville. Gao est l’une des premières villes du Mali, elle mérite d’être plus développée», dit-il.

Mme Diallo Fatoumata Maiga, secrétaire au gouvernorat de Gao, vient à moto au service. Elle souhaite que l’entreprise termine très vite les travaux de la route de l’aéroport pour le grand bonheur des usagers.

Le sous-préfet de M’Beikit Lajoul, Attayoub Ould Mohamed, a renchéri que le développement d’une ville est lié aux infrastructures routières. Il souhaite que la Région de Gao en bénéficie plus.

AT/MD

(AMAP)

Suivez-nous sur Facebook sur