Bloqués depuis trois semaines à Gao dans l’attente d’être acheminés vers des centres de recyclage Des éléments du MOC de Kidal menacent de « reprendre le maquis dans les plus brefs délais »

Environ deux cents éléments du Mécanisme Opérationnel de Coordination (MOC) sont bloqués à Gao.

 

Depuis près de trois semaines ils attendent d’être acheminés vers des centres de formation où ils doivent subir des séances de recyclage avant leur intégration dans les rangs des forces de défense et de sécurité. Ils menacent de reprendre le maquis si une solution n’est pas vite trouvée.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur